Accueil > Équipez-vous > Comment autoconstruire ?

Comment autoconstruire ?

Afin de vous accompagner dans votre démarche d’autoconstruction, l’Atelier Paysan vous propose différentes solutions. Ici nous traitons de notre offre d’accès à des équipements d’atelier ou de matières premières pour autoconstruire vos outils.

L’Atelier Paysan n’a pas de finalité commerciale. La coopérative à but non lucratif ne vend pas d’outil clé en main. Elle propose aux agriculteurs et aux agricultrices de concevoir, construire, adapter, entretenir et réparer des agroéquipements appropriés, adaptés à des besoins et un terroir. En partageant ses savoirs et ses savoir-faire, la coopérative souhaite retrouver collectivement une autonomie technique sur les fermes tout en développant une communauté d’acteurs et d’actrices engagé•e•s.
Cette activité est importante pour l’Atelier Paysan, puisqu’elle assiste les projets des paysans, en leur faisant profiter de son expertise, sa plateforme logistique et ses stocks de pièces spéciales.
De plus cette activité participe à l’autofinancement de la coopérative, et donc en passant par l’Atelier Paysan pour acheter du matériel, vous participez au financement de l’effort de Recherche & Développement de nouveaux outils.

Mais comment s’y prendre ? Vous trouverez sans doute les réponses à vos questions dans les menus déroulants ci-dessous ! Et pour choisir votre outil, consultez nos catalogues par filière et notre catalogue en ligne qui permet de demander un devis sur cette page.

COMMENT AUTOCONSTUIRE UN OUTIL COMPLET ?

EN VENANT EN FORMATION

L’Atelier Paysan organise des formations à l’autoconstruction pendant lesquelles un formateur vous initie au travail du métal. A l’issue de ces formations de 3 à 5 jours (un peu plus pour les outils complexes), vous repartez avec l’outil que vous avez autoconstruit, finalisé ou presque.
Ces formations sont organisées sur les antennes de l’Atelier Paysan (Renage en Isère, Saint Nolff dans le Morbihan) mais aussi partout en France à l’aide de camions équipés, à partir du moment où les conditions matérielles minimales sont réunies : puissance électrique et espace de travail suffisant, notamment. Ainsi, des formations peuvent être organisées dans les ateliers des lycées agricoles, dans votre ferme, etc…
Selon les territoires ou les thématiques de formation, des associations locales ou des formateurs externes peuvent aussi vous accompagner (exemple : l’association Farming Soul dans le quart Sud Est de la France). L’Atelier Paysan centralise cette organisation.

Sur le plan administratif :
• Inscription en ligne sur la page de la formation concernée : https://www.latelierpaysan.org/Formations (ou en nous contactant directement – voir ci-dessous).
• Possibilité de demander un devis en ligne pour connaître les prix, demander une subvention, etc. ici : https://latelierpaysan.org/catalogue_outils.php
• Renseignement d’un bon de commande (téléchargeable en ligne directement sur la page de la formation, environ 1 mois avant la date de la formation).
Les coûts d’approvisionnement en matériaux, accessoires et consommables sont à la charge des participants.

Pour plus de renseignements, contactez Audrey Sombardier par mail à formations@latelierpaysan.org ou par téléphone au 06 01 68 71 00

EN ACCUEILLANT UNE FORMATION EN RESIDENCE

Il est possible d’organiser une « résidence » sur votre ferme : l’Atelier Paysan vient avec le camion équipé, et se consacre à votre accompagnement, selon votre projet. Il s’agit d’un accompagnement plus personnalisé, sous forme de prestation. Vous êtes formé•e aux travaux de l’acier, vous autoconstruisez ce dont vous avez besoin, et vous faites participer votre entourage, qui bénéficiera alors aussi de la formation.

Plus d’info sur notre page web ou en contactant Audrey Sombardier par mail à formations@latelierpaysan.org ou par téléphone au 06 01 68 71 00

EN COMMANDANT UN KIT « PRÊT À SOUDER »

Un kit « prêt à souder » est l’ensemble des pièces nécessaires pour fabriquer un outil : les profilés en acier sont déjà coupés et percés. Ne restent plus que le soudage et l’assemblage à la charge de l’autoconstructeur•trice.

Pour connaître les outils disponibles en kit « prêt à souder » et les tarifs, consultez nos catalogues par filière ou notre catalogue en ligne et demandez un devis : https://latelierpaysan.org/catalogue_outils.php

EN COMMANDANT UN KIT « MATIERE BRUTE »

Un kit « matière brute » est constitué de toutes les pièces nécessaires à la fabrication de l’outil, mais les profilés en métal ne sont pas préparés. Découpes et perçages sont alors à réaliser vous-même.

Pour connaître les outils disponibles en kit « matière brute » et les tarifs, consultez nos catalogues par filière ou notre catalogue en ligne et demandez un devis : https://latelierpaysan.org/catalogue_outils.php

Pour plus de renseignements sur l’achat d’un kit, vous pouvez nous contacter par mail à commandes@latelierpaysan.org ou par téléphone au 04 76 65 85 98 pour définir plus précisément les options qui correspondent le mieux à vos besoins.

EN COMMANDANT CERTAINES PIECES

Vous trouvez l’acier et la quincaillerie près de chez vous ? Nous pouvons tout de même vous aider sur les pièces spéciales (fournitures agricoles, pièces usinées, découpe laser, profilés spécifiques…), au détail. Faites votre demande par via le catalogue en ligne des pièces détachées.

Pour plus de renseignements sur l’achat de pièces, vous pouvez nous contacter par mail à commandes@latelierpaysan.org ou par téléphone au 04 76 65 85 98 pour définir plus précisément les options qui correspondent le mieux à vos besoins.

EN REJOIGNANT UN ATELIER… PAYSAN !

En test à partir du second semestre 2020 : venez profiter de la mise à disposition d’un atelier de l’AP à Renage (38) ou à Sérent (56). Contactez-nous au 04 76 65 85 98 pour joindre l’équipe à Renage ou au 06 01 30 34 17 pour joindre l’équipe à Sérent.

COMMENT AUTOCONSTRUIRE UN BÂTI ?

LES « PETITS » BÂTIS

Les « petits bâtis » (exemples : poulailler mobile, abri 20 m²…) peuvent être autoconstuits en formation, résidence ou être obtenus sous forme de kits ou pièces détachées.
Les formats et conditions de formations sont les mêmes que pour les outils.
Retrouvez toutes les informations sur les modalités dans la partie ci-dessus « Comment autoconstruire un outil ? » et tous les bâtis proposés dans nos catalogues par filière ou notre catalogue en ligne : https://latelierpaysan.org/catalogue_outils.php. Vous pourrez également sur cette page faire une demande de devis !

LES « GROS » BÂTIS

Pour les bâtiments plus imposants, en ossature bois ou bois rond (=grumes), la formation combine l’apprentissage et le pilotage du chantier.
Nécessairement réalisée chez vous, cette formation s’apparente d’une part à un chantier participatif (car il s’agit de s’entourer de bénévoles, de votre entourage ou pas, pour aider à la construction du bâtiment) et d’autre part à un vrai temps d’acquisition de connaissances en méthodes constructives.
Pour mener ces formations, l’Atelier Paysan s’occupe de la logistique en amont (choix des matériaux, échanges avec les fournisseurs locaux…) et pendant le chantier (approvisionnement, matériel de levage, coordination des travaux…).

La durée de ces formations est en fonction du temps nécessaire à l’autoconstruction de votre bâtiment. A titre indicatif, on compte approximativement 10 jours de chantier pour le montage d’une charpente de 120 m², avec 5 bénévoles. A noter : ce type de formation s’inscrit dans la globalité de votre projet, et ne prend pas en compte la réalisation des démarches administratives le cas échéant (dépôt de permis de construire notamment…) ni les réalisations de maçonnerie préalables si besoin (réalisation d’une dalle, de fondations…).

Pour en savoir plus sur l’autoconstruction de bâtis, contactez Arthur DIETRICH, Formateur et référent bâti agricole : a.dietrich@latelierpaysan.org 06.73.62.94.72

COMMENT ACQUERIR DES PIECES DU CATALOGUE ?

Vous voulez acquérir des pièces de notre catalogue pour un projet particulier ? Allez sur notre catalogue en ligne faire vos emplettes et nous envoyer une demande de devis.

COMMENT EQUIPER SON ATELIER A LA FERME ?

Vous souhaitez équiper votre atelier pour être plus autonome dans vos bidouilles paysannes ? Nous pouvons vous fournir du matériel d’atelier, sans électroportatif (sauf poste à souder), testé et approuvé par nos soins.
Plus d’infos ici et dans le Guide de l’atelier.

COMMENT CONVERTIR SES OUTILS AU TRIANGLE D’ATTELAGE ?

Vous voulez convertir vos outils au triangle d’attelage ? Nous pouvons vous fournir des triangles mâles, triangles femelles (à souder sur les outils), vérins hydrauliques de 3ème point.
Plus d’infos sur la page dédié au triangle d’attelage.

INCONTOURNABLE : L’AUTOCERTIFICATION DE VOS OUTILS

LES BASES REGLEMENTAIRES DE L’AUTOCONSTRUCTION

En Europe, les questions de conformités et de sécurité liées à la construction de machines relèvent de la Directive européenne 2006/42/CE (dite « Directive machine »).
A ce titre l’autoconstruction de machines agricoles relève de cette directive.
Pour faciliter la compréhension et l’interprétation de cette directive, un guide d’application de cette directive a été rédigé par la Commission Européenne et sert de support courant à l’Atelier Paysan.

CHAMP D’APPLICATION DE LA DIRECTIVE 2006/42/CE

La directive 2006/42/CE ne s’applique pas aux outils manuels ou de traction animale à entrainement direct.
Ce dernier critère est très important. Qu’entend-on par entrainement direct ?
Pour qu’un entrainement soit direct, il faut que l’outil soit mis en mouvement uniquement par la force humaine ou animale : lorsque la force cesse d’être appliquée, l’outil cesse son mouvement.
L’idée étant que, d’un point de vue sécurité, le mouvement de l’outil reste contrôlé.
Exemple de cas à entrainement indirect : avec un système de ressort, une roue inertielle… Dès qu’il y a une inertie donnée au mouvement de l’outil, on tombe sous le coup de la directive 2006/42/CE.

A retenir :

  • actuellement, tous les outils manuels autoconstruits à l’aide de l’Atelier Paysan échappent à la directive Machines : houe, grelinette, rouleau perceur, Roll un roll, table de tri à laine, canne à planter…
  • les autres outils, autoconstruits par les paysans avec l’aide l’Atelier Paysan, relèvent de la directive 2006/42/CE.

AUTOCONTRUCTION ET AUTOCERTIFICATION

Pour les outils autoconstruits relevant de la directive 2006/42/CE, il s’agit pour chaque autoconstructeur ou autoconstructrice de mettre en place les démarches d’autocertification permettant la mise en conformité de ceux-ci.
La démarche d’autocertification (réalisée par les autoconstructeurs eux-même, avec l’accompagnement de l’Atelier Paysan) se résume en 3 points :

  • Apposer une plaque CE sur l’outil autoconstruit.
    Les critères à respecter :
    o apposer un sigle CE conforme
    o faire figurer les éléments d’identification de l’outil (version, numéro de série) et de l’autoconstructeur (nom, adresse)
  • Etablir une déclaration de conformité CE.
    les éléments de la plaque CE doivent se retrouver sur cette déclaration, en particulier le numéro de série. Cette déclaration de conformité doit également être intégrée à la notice technique.
  • Etablir une notice technique pour l’outil (un canevas sera proposé prochainement).
    Le numéro de série doit y être également reporté, pour permettre une traçabilité complète entre la plaque, la déclaration et la notice.

Pour en savoir plus : consultez la page dédiée de notre site ici.

TARIFS

1) TARIF DES OUTILS / BÂTIS

COMMENT SONT CALCULES LES PRIX ?
Le prix des outils / bâtis proposés dans nos catalogues prend en compte :

  • le matériel (la matière brute et les pièces des fournisseurs)
  • le temps de préparation (dans le cas des kits)
  • une marge permettant le financement des activités de L’Atelier Paysan, coopérative à but non lucratif.

A noter : les prix sont donnés à titre indicatif : ils peuvent varier en fonction des approvisionnements, des frais annexes, des largeurs d’outils, des configurations des bâtis. Ils sont indiqués en Euro Hors Taxe et hors frais de livraison le cas échéant.

FRAIS COMPLEMENTAIRES EN FORMATION / RESIDENCE :
Il faut prévoir également :

  • des frais de consommables, d’amortissement du matériel et de location de salle le cas échéant, en sus du prix des outils. Ces frais s’élèvent à environ 200 € HT par personne, pour une semaine de formation.
  • Les frais pédagogiques de la formation/résidence (voir tarifs ci-dessous)

DEVIS EN LIGNE
Pour un outil/bâti en kit ou en formation/résidence, vous pouvez effectuer une demande de devis en ligne sur cette page dédiée.
Pour les pièces détachées, rendez-vous sur cette page.

Pour plus de renseignements sur les tarifs des outils et bâtis, vous pouvez nous contacter par mail à commandes@latelierpaysan.org ou par téléphone au 04 76 65 85 98.

2) TARIFS DES FORMATIONS / RESIDENCES

Les tarifs de nos formations/résidences sont les suivants :

  • Tarif individuel en formation : 32€ / heure (ajustement post-COVID, valable jusqu’au 31/12/2020). Pour les personnes non éligibles au financement VIVEA, nous contacter.
  • Tarif en résidence : 1250 € / jour + frais de déplacement et d’hébergement du formateur

Pour plus de renseignements, contactez Audrey Sombardier par mail à formations@latelierpaysan.org ou par téléphone au 06 01 68 71 00

FINANCEMENTS

Structure / personne à contacter
Origine de l’aideNature de la dépenseStructure qui gère les aidesAtelier Paysan
VIVEA / OCAPIAT / autres OPCO et FAFFormationVIVEA et OCAPIAT via l’Atelier PaysanAudrey SOMBARDIER
04.76.65.55.66
a.sombardier@latelierpaysan.org
Pôle emploiFormationPôle emploi
PCAEMatérielDDTMorgane Laurent
07.85.41.99.02
m.laurent@latelierpaysan.org
LEADERMatériel et immatérielGAL
MSAMatériel et immatérielMSA
Agence de l’eauMatériel et immatérielAgence de l’eau

VOUS AVEZ UN PROJET AVEC L’ATELIER PAYSAN ?

Vous avez un projet avec l’Atelier Paysan (autoconstruction d’outils, de bâtiments, formation en mécanique, électronique...) ? Vous pouvez bénéficier d’aides pour la réalisation de votre projet. Ces dispositifs d’aides sont plus ou moins territorialisés et dépendent de votre situation professionnelle. Petite revue des principales possibilités.

VUE D’ENSEMBLE

1) FINANCEMENT DES OUTILS / BÂTIS

LES AIDES EUROPE/ETAT/REGION DECLINEES REGIONALEMENT

Petite synthèse pour comprendre :
La politique de développement rural de l’Union Européenne (c’est à dire, le "2ème pilier" de la PAC) est financée par le fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER).
La gestion de ces fonds est confiée aux Régions. Chacune des Régions françaises a proposé un Programme de Développement Rural (PDR) adapté à ses enjeux et ses spécificités, pour planifier et sectoriser l’emploi des crédits FEADER. Et plus précisément, dans le cadre de ce PDR, il y a un Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles (PCAE).
Les crédits du FEADER alloués à ce PCAE (et abondés par des fonds Etat et Région) permettent d’aider les investissements agricoles.

A retenir : le PCAE permet d’aider les investissements agricoles, et notamment l’autoconstruction de matériel agricole ou de bâti. Il ne permet pas de financer de la formation, ou de l’investissement immatériel (ou très peu, selon les régions. Exemple : étude préalable à un investissement).

Pour savoir à quelles subventions vous pouvez prétendre : contactez votre DDT. C’est auprès de votre DDT que vous devrez constituer votre dossier de demande d’aide.
Dans certains départements, votre GAB (Groupement d’Agriculture Biologique), votre ADEAR (Association pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural) ou votre Chambre d’Agriculture sont à même de vous aiguiller.

Attention :

  • le montage de votre dossier de demande d’aide doit être réalisé avant votre investissement.
  • Les demandes d’aides sont soumises à appel à candidature régionale. C’est-à-dire que, au-delà des règles qui encadrent ces demandes, vous avez une période bien identifiée pour faire vos demandes. Là encore, votre DDT, via son site web ou par téléphone, pourra vous renseigner.

Les ressources web :

LES AIDES EUROPE / ETAT / REGION DECLINEES TERRITORIALEMENT
Plus particulièrement les aides LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Économie Rurale). Il s’agit d’un soutien à des territoires ruraux, co-financé par l’Union Européenne. C’est le même principe que précédemment : un dispositif d’aide au développement rural, mais dont les enjeux sont déclinés encore plus localement.
Ainsi, ce sont les GAL (Groupes d’Actions Locales) qui sont vos interlocuteurs pour ces fonds. Chaque GAL a un territoire bien défini, et un programme d’aides très spécifique.

A retenir : les aides LEADER, selon les territoires, peuvent vous aider à financer du matériel voire de l’immatériel (accompagnement de projet).

Pour savoir si votre ferme est située sur le territoire d’un GAL : https://www.reseaurural.fr/territoire-leader

LES AIDES DEPARTEMENTALES DE VOTRE MSA
La MSA, selon les départements, propose différents dispositifs d’aide pour accompagner les paysans sur de l’investissement matériel ou immatériel.
On peut notamment évoquer L’Aide Financière Simplifiée Agricole (AFSA) : dispositif visant à améliorer les conditions de travail au sein des Très Petites Entreprises (TPE) agricoles. Dans certains départements, il s’agit d’AFSE (dispositif similaire).
Ce sont des dispositifs simples et rapides, plafonnés selon la configuration de la ferme (et notamment le nombre de salarié•e•s), mais qui peuvent être conséquents.
Ainsi, vous pouvez financer du matériel d’autoconstruction ou de l’accompagnement à l’autoconstruction, au titre d’études et analyses ergonomiques de poste de travail, d’un aménagement du lieu de travail, ou d’équipements.
Pour bénéficier d’une aide MSA : contactez votre conseiller•e MSA local.

LES AIDES DE L’AGENCE DE L’EAU
L’Agence de l’eau peut aider les démarches des agriculteurs à l’échelle de territoires prioritaires (protection de captage, zone vulnérable aux nitrates, protection des milieux aquatiques).
Ainsi, peuvent être financée des bineuses, herse étrilles... selon votre position géographique, c’est à dire si vous êtes situés dans une zone sensible délimité par l’Agence de l’Eau.
L’Agence de l’Eau de votre territoire, mais aussi les acteurs du développement local (GAB, ADEAR, et Chambre d’Agriculture) sont à même de vous renseigner sur les enjeux du territoire où est située votre ferme.

LES AIDES DES COMMUNES / INTERCOMMUNALITES / PAYS / PARCS
Certaines communes / intercommunalités, mais aussi certaines structures territoriales comme les Parcs, les Pays, développent des programmes d’aides aux agriculteurs. N’hésitez pas à les contacter et solliciter des aides financières pour votre projet.

2) FINANCEMENT DES FORMATIONS

LES AIDES DU VIVEA
VIVEA est unfonds de financement de la formation professionnelle.
Les aides du VIVEA sont destinées aux actif•ve•s non-salarié•e•s agricoles. Ainsi, chef•fe•s d’exploitation agricole, entrepreneurs et entrepreneuses du paysage, de travaux agricoles ou forestiers, collaborateur•trices d’exploitation ou d’entreprise agricole, aides familiaux ou cotisant•es de solidarité peuvent bénéficier de financements VIVEA.

Cas particulier : les personnes en parcours d’installation peuvent suivre une formation avec l’Atelier Paysan et bénéficier d’aide du VIVEA à condition que cette formation soit inscrite sur leur PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisé).

LES AIDES D’OCAPIAT ET DES OPCO / FAF
OCAPIAT est un fonds de financement de la formation professionnelle.
Les aides de l’OCAPIAT sont destinées aux actifs salariés agricoles. Pour les autres domaines d’activité, veuillez vous rapprocher de votre opératuer de compétences (OPCO) ou de votre fonds d’assurance formation (FAF) ?

LES AIDES DE POLE EMPLOI
Si vous êtes demandeur ou demandeuse d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une aide de Pôle emploi pour financer votre formation. Ces aides sont destinées prioritairement aux personnes les moins diplômées. Sur le plan administratif, pour bénéficier de ces aides, il faut faire valider le financement par votre conseiller•e Pôle emploi (prévoir un délai de 6 semaines avant la formation). L’Atelier Paysan vous aidera dans vos démarches.

SYNTHESE

Formation dispensée par l’Atelier PaysanOutilsBâtis
Tarifs- En formation : 32 €/heure/personne
- En résidence : 1250 €HT/ jour + frais déplacement, restauration et hébergement du formateur)
Voir les prix dans les catalogues, donnés à titre indicatif
Aides financières possibles Selon votre situation professionnelle, possibilité de faire appel aux fonds VIVEA, OCAPIAT, Pôle Emploi… PCAE, Leader, Communes, Agglomérations, Parcs…
MSA, Agence de l’eau
Pour en savoir plus Audrey SOMBARDIER
formations@latelierpaysan.org
06 01 68 71 00
Morgane LAURENT
m.laurent@latelierpaysan.org
07.85.41.99.02
JPEG - 672.4 ko