Accueil > Actualités > Pour une histoire critique de la machine agricole : chroniques visuelles (#1)

Pour une histoire critique de la machine agricole : chroniques visuelles (#1)

lundi 29 janvier 2018
Pour une histoire critique de la machine agricole : chroniques visuelles (#1)

Dans le prolongement des réflexions menées par L’Atelier Paysan et le Pôle InPACT sur la souveraineté technologique des paysans, nous nous proposons d’aborder l’histoire du machinisme agricole sous un angle critique... Et ce à travers la présentation d’une série de films de propagande réalisés dès le début du 20ème siècle.

Il y a un peu plus d’un an, nous publiions avec le Pôle InPACT national un plaidoyer sur la souveraineté technologique des paysans. L’idée de ce texte, longuement mûri, raturé, enrichi et discuté, est d’interpeler largement sur ce qui est à l’oeuvre aujourd’hui en agriculture : des choix techniques largement dirigés et contraints, loin d’être toujours au service de l’autonomie des paysans. Et en conséquence, la nécessité toujours renforcée d’une technocritique argumentée, et de construire des alternatives.

Ce travail, prolongé par un séminaire fréquenté au-delà de nos attentes, nous a rendu gourmands, curieux, et d’autres contributions sont venues l’enrichir. Des paysans, des réseaux, des chercheurs, porteurs de portions de réponses, de visions singulières, d’éclairages dans des disciplines qui sont autant de pas de côté. Nous n’en sommes qu’au début ! Mais comme on trouve tout ça particulièrement intéressant, et que l’histoire de la machine agricole ne date pas d’hier, on vous en fait profiter : des chroniques, régulières, singulières, à partir de ce que l’histoire nous a laissé.

JPEG - 132.1 ko

Ces chroniques sont réalisées par Jérémie Grojnowski, doctorant en anthropologie visuelle et filmique à l’université Paris Nanterre au sein du laboratoire HAR (Histoire des arts et des représentations).
Il s’intéresse, dans le cadre d’une recherche anthropologique passant par une approche filmée, à différentes expériences s’inscrivant dans l’esprit du libre et la promotion d’une autonomie technologique. Il suit notamment l’activité de L’Atelier Paysan sous les prismes de l’auto-construction, de la transmission et la réappropriation collective des savoir-faire paysans. Également sémiologue de formation, il propose dans ces chroniques une lecture de films d’archive faisant l’apologie du machinisme agricole, dans l’optique d’en faire émerger les représentations et discours implicites.

Elles seront progressivement mises à jour en fonction de leur parution, au cours des mois à venir.

> Cliquez ici pour découvrir la première chronique : le Film national de la machine agricole (1912) <

Pour aller + loin