Accueil > Plans et Tutoriels > Rouleau FACA « Béton » (viticulture)

Rouleau FACA « Béton » (viticulture)

Rouleau FACA « Béton » (viticulture)

Ce rouleau FACA, adapté aux terrains faiblement pentus des vignes mécanisables, a été développé par Christophe Sabatier, viticulteur de l’Hérault. C’est son système de lest qui est à l’origine de son nom : du béton, coulé directement dans les éléments du rouleau, pour augmenter le poids de l’outil. Face à la demande de reproduction, l’Atelier Paysan travaille avec des viticulteurs impliqués afin de proposer une version reproductible de cet outil.

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

 

Présentation générale de l’outil :

Ce rouleau est une version modifiée du rouleau FACA habituel, cette fois-ci adapté pour la viticulture. Cette adaptation a été originellement réalisée par Christophe Sabatier (voir article de presse dans la rubrique "Aller + loin"), viticulteur dans l’Hérault (34), et l’Atelier Paysan en a réalisé la mise en plan afin de rendre l’outil reproductible. Concept particulier de cet outil : le rouleau est en réalité composé de plusieurs petits rouleaux indépendants (mais solidaires autour du même axe), ce qui permet à l’ensemble du rouleau de s’adapter aux aspérités et au relief du terrain. Chaque petit rouleau est lesté par du béton, grâce à un coffrage intégré durant sa fabrication, permettant d’augmenter d’un tiers le poids de la roue, car elle ne peut compter que sur sa masse propre pour agir sur la végétation à maitriser. Des roues de jauge peuvent aussi être ajoutées sur la partie arrière du châssis : placées sur glissières pour adapter les largeurs de travail de l’outil, elles ne sont par contre pas lestées car elles valorisent le poids du bâti.

 

Caractéristiques techniques & éléments :
  • Poids de l’outil : 600 kg pour l’ensemble de l’outil (en adéquation avec le poids minimum attendu pour un rouleau FACA : 400 à 600 kg /m linéaire).
  • Un rouleau composé de roues indépendantes : Comme évoqué plus haut, le rouleau de travail est composé de plusieurs roues indépendantes. Ces roues sont déclinables en 3 largeurs (150, 200 et 250mm) afin de composer des rouleaux de tailles différentes. Un rouleau peut être composé de 5 à 8 roues, de largeur aussi au choix pour construire un outil adapté au contexte d’utilisation. Les roues sont reliées au châssis par un bras de traction (2 bielles + 1 arbre horizontal) flottant, dont l’écartement maximum avec le châssis est définit par une paire de chaînes (pour transport ou manœuvre avec l’outil). Chaque roue est dotée d’une large chambre de guidage, offrant à chaque élément du rouleau une amplitude de 10cm pour naviguer autour de l’arbre horizontal. Ainsi, chaque roue peut suivre avec fidélité les aspérités du terrain sans dépendre de l’ensemble du rouleau.

Une illustration (extrême) de l’indépendance des roues du rouleau, permettant un suivi fidèle du sol :

  • Lest des roues : Chaque roue de travail est lestée grâce à du béton coulé directement dans un coffrage intégré durant la réalisation de la roue. La chambre de guidage constitue le coffrage intérieur, alors que le coffrage extérieur est réalisé par une tôle galva plaquée contre les lames (la tôle est maintenue enroulée et en retrait avec un fil de fer le temps d’installer les lames, puis libérée et bloquée contre ces dernières une fois qu’elles auront été soudées). Enfin, l’un des deux flasques de la roue est percé en 4 points afin de pouvoir y couler le béton.

  • Configuration possible avec et sans roues de jauge, selon le besoin de travailler au plus proche du pied de vigne, ou la nécessité d’avoir un outil plus ou moins compact
  • Largeurs de travail au choix, et réglables si l’option roues de jauge a été choisie.

 

Retours des 2 premières formations de prototypage :

 

Février 2018, variante avec roues de jauge :

Partenaire : Bio Civam de l’Herault (34)

 
Flasques percées et chambres de guidage des roues de travail :

La tôle galva (coffrage extérieur pour le béton), retenue par un fil de fer avant la pose des lames :

Positionnement des lames sur la roue de travail :

Roue de travail finalisée :

Fabrication des roues de travail :

Fabrication du châssis :

Attache des chaînes pour retenir le rouleau :

Le rouleau finalisé & attelé :

L’équipe de ce premier rouleau au complet :

Mars 2018, variante sans roues de jauge :

Partenaire : Interbio Franche Comté

 
Vue d’ensemble :

Vue d’une des deux chaînes latérales :

Vue de dessus, on perçoit la mobilité des roues de travail :

Attache de la chaîne et vue latérale du bras de traction :

Indépendance des roues de travail :

 

Pistes d’améliorations :
  • Chemiser l’intérieur du tube des roues avec un cylindre de téflon pour limiter l’usure et le bruit.
  • Monter les roues de jauges sur suspension à boudin caoutchouc
  • Analyser les retours du prototype de Olivier Cohen et Frédéric Porro pour voir si l’usage du rouleau poussé permet une meilleure action sur le couvert végétal.
  • Chiffrer le coût du rouleau avec des lames usinées au laser afin de gagner du temps à la construction.
  • Imaginer des outils accessoires à fixer sur le bâti du rouleau pour travailler le cavaillon en même temps que le roulage afin d’économiser des passages dans les vignes.

 

Partenaires :

Aller + loin

DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

* Le modèle 3D (au format pdf 3D) n’est pas affichable dans un navigateur internet, pour le consulter vous devrez le télécharger et l’ouvrir directement avec le lecteur pdf installé sur votre ordinateur.

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires. Leur contenu sera régulièrement mis à jour tout au long du projet.

Lien vers la page "nos partenaires" : http://www.latelierpaysan.org/Nos-partenaires

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.