Accueil > Plans et Tutoriels > Bêches roulantes

Bêches roulantes

Bêches roulantes

Une version auto-construite, et adapté au maraîchage en planches permanentes, du traditionnel train de bêches.

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

Contexte & objectifs :

Actuellement, des prototypes sont en cours de tests et d’améliorations dans différentes fermes.

Outil multi-usages à entrainement par avance de l’outil, les bêches roulantes permettent d’effectuer : déchaumage d’engrais vert, aération, destruction de faux semi, passe d’émiettement, finition avant semis, …
Toujours en phase de tests, cet outil n’est pas encore proposé en stage de prototypage mais le sera bientôt !

Cette page présente les origines de l’outil, et différentes informations techniques liées à ses évolutions.

L’objectif initial était le suivant :
proposer un outil bêches roulantes efficace et simple à fabriquer pouvant s’utiliser seul ou attelé à un cultibutte, pour compléter le travail du sol en planches permanentes.

Pour cela, l’outil doit être compact afin de ne pas compliquer les manœuvres de l’ensemble, et être adapté à la vitesse de travail du cultibutte.
Si vous souhaitez lire quelques réflexions concernant les perspectives agronomiques des trains de bêche et découvrir l’histoire d’une auto-construction de train de bêches il y a quelques années, nous vous invitons aussi à lire ce post des Biau jardiniers de Grannod !

Les différentes versions :

Génération 1 :

Châssis mécano-soudé avec 4 axes de bêches. Chacun de ces axes est équipé de 3 étoiles de bêches (2 couteaux de bêches standards par étoile), répartis sur 2 lignes et ce symétriquement par rapport au milieu de l’outil. Soit un total de 12 étoiles à 4 branches, liées par groupe de 3.
En fonctionnement, à basse vitesse, la première ligne soulève un peu la terre et l’écarte du centre de la planche puis la 2nde ligne bascule la terre et la repousse vers le centre de la planche. Au final la terre ne se déplace donc que très peu en moyenne.

Problèmes rencontrés sur cette version : Il y a des zones non travaillées entre chaque couteau d’une même étoile. Deux pistes : soit il n’y a pas assez de couteaux, soit ils ne s’enfoncent pas assez.

Génération 1 :

Cette génération adresse le problème des zones non travaillées en ajoutant 1 couteau de bêche par étoile.
Cette répartition réduit l’espace entre 2 zones de travail du sol par les bêches. Le reste de l’outil est inchangé.

Résultat : le travail du sol est bien meilleur en moyenne ! En revanche, l’espacement entre les étoiles au centre à l’avant étant trop grand et le milieu de la planche n’est pas travaillé ! A cela s’ajoutent des problèmes de bourrage entre le châssis et les étoiles du bord lors de passages dans des conditions de ressuyage insuffisant, et parfois sur la platine du centre.

2ème génération :

Modifications apportées :

  • Fin de la symétrie par rapport au plan central de l’outil : adoption d’une configuration asymétrique pour travailler le centre de la planche.
  • Augmentation du jeu pour limiter le bourrage entre les couteaux et le châssis (particulièrement utile lors d’un passage après une culture rampante)

La bande centrale est mieux travaillée et les bourrages sont limités/supprimés. En revanche, l’asymétrie entraîne un décalage de l’outil (en biais) qui réduit la qualité du travail sur les bords de la planche.

Points à améliorer :
supprimer le déport de l’outil et simplifier le montage/démontage des couteaux pour faciliter la maintenance.

3ème génération :

Version actuellement à l’étude.

Modifications apportées :

  • Retour à un positionnement symétrique des étoiles, avec un espace réduit entre elles
  • Montage démontable des étoiles sur des chemises en tube carré

L’allure générale est la suivante (une partie du châssis est masquée ; les dimensions restent inchangées) :

Avec cette version, il devrait être possible d’obtenir un bon compromis entre encombrement et qualité du travail du sol. Un prototype nous permettra de le confirmer... A suivre !

DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires. Leur contenu sera régulièrement mis à jour tout au long du projet.

Lien vers la page "nos partenaires" : http://www.latelierpaysan.org/Nos-partenaires

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.