Accueil > Plans et Tutoriels > Réhabilitator

Réhabilitator

Réhabilitator

Voici le premier prototype du Réhabilitator, un outil pour décompacter et sous-soler une parcelle avant une remise en culture. Conçu originellement par des agriculteurs biodynamiques australiens, un nouvelle version de cet outil a été réalisée par un groupe de viticulteurs du Périgord.


CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

PROTOTYPE EN COURS DE DÉVELOPPEMENT !

Cette page présente la toute première version du réhabilitator, un outil prototypé depuis 2018 par l’Atelier Paysan.

Tel qu’il est présenté ici, cet outil n’est pas encore adapté pour une reproduction en autonomie dans les fermes.
Des retours de terrain et de nouvelles évolutions sont encore nécessaires, et devraient arriver dans les mois à venir. Si le développement de cet outil vous intéresse, que vous souhaitez vous y impliquer ou simplement en apprendre plus, vous trouverez toutes les informations dans cette page pour creuser le sujet.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter directement !

separateur



Contexte et historique

L’association « Soin de la terre » décrit bien cet outil. Nous reprendrons dans cette page web une partie de leur article consacré au Réhabilitator.

L’outil décompacteur nommé « Réhabilitator » est le fruit de l’expérience de deux agriculteurs : l’australien Alex Podolinsky pour la forme de la dent et l’italien Pasquale Falzarano pour l’ajout des doubles rouleaux. De nombreux essais d’inclinaison de dents dans le sol ont été testés avec l’appui du constructeur australien Fixe Engineering.

Les agriculteurs biodynamiques australiens utilisent cet outil pour décompacter, sous-soler une parcelle pour la première fois.

Voir à ce propos : une vidéo réalisée par le maraîcher australien Darren Aitken, montrant la reprise d’une nouvelle parcelle avec le réhabilitator et semis simultané d’engrais vert.

En fin 2018, des viticulteurs d’Agrobio Périgord intéressés par cet outil, ont réalisé une première session de prototypage avec l’Atelier Paysan, à Prigonrieux (24). Une vidéo de démonstration de ce prototype en atelier est disponible à ce lien.

Des essais ont eu lieu en avril 2019, et des modifications ont été apportées depuis. La version qui vous est présentée ici est le résultat de tous ces travaux.


Présentation générale du Réhabilitator


Fonctionnement

Le double rouleau arrière se replie pour circuler : cela permet de limiter l’encombrement de l’outil.

Pour travailler, les deux vérins hydrauliques le déposent au sol. Au-delà de ses fonctions de travail du sol, c’est aussi lui qui sert de réglage du terrage :

La pénétration de l’outil dans le sol est assurée par la forme et l’angle très particulier des dents : il s’agit de profiter de l’éclatement pour que l’étançon s’insère.
En conséquence, l’outil nécessite peu de puissance car il n’y a que le soc qui travaille et prépare le passage de l’étançon.

À retenir : pour la puissance, compter 20 chevaux par dent en usage décompactage et 15 chevaux en usage déchaumage (avec des ailettes appropriées, pour travail plus superficiel).

Les deux rouleaux ont une action différenciée : le premier travaille de manière agressive (il émiette, déracine…). Le second enfoui.

À noter : dans la mesure où les dents des deux rouleaux sont alternées, ils s’auto-nettoient.

Au niveau des usages, on peut imaginer par exemple :

  • le passer tous les 4/5 ans sans les ailettes pour un travail profond (à l’automne, 1 rang sur deux, par exemple)
  • l’utiliser pour du déchaumage avec des ailettes
  • détruire de l’engrais vert…
  • etc.

L’outil, configuré en décompactage, ne ressort pas les pierres, ne chamboule pas les horizons. Par contre, équipé en version déchaumage, les ailettes peuvent en ressortir.

Fonctionnement en vidéo :


Caractéristiques techniques

Le châssis

Le châssis est « costaud » : sur la base de tubes rectangulaires de 150x100x6. Cela concerne les deux poutres mais aussi les renforts.

Les longerons externes sont découpés au laser pour plus de facilité de montage.


Les éléments de travail du sol

Ils se décomposent en plusieurs sous-éléments :

Les angles de montage sont précis et importants à respecter pour une bonne fonctionnalité de l’élément.

Les ailettes sont montées pour une action de déchaumage/scalpage.
Pour descendre profondément, elles sont amovibles.

JPEG - 82.2 ko

À noter : les ailettes de la dent du milieu sont plus larges que celles des dents externes. Cela permet de limiter l’agression latérale des ailettes sur les racines des plantes.
Dans le même objectif, il convient de ne pas trop décaler les dents vers l’extérieur.


Les rouleaux

Le dimensionnement des pointes et des rouleaux, leur disposition et leur géométrie a fait l’objet d’un travail approfondi pour optimiser le travail du sol.

JPEG - 19.3 ko

Les rouleaux servent au « terrage », c’est-à-dire qu’ils permettent de contrôler la profondeur de travail de l’outil.

Ainsi, le mouvement de ces doubles rouleaux a été étudié pour descendre suffisamment bas et leur permettre un travail du sol superficiel lorsque l’on veut déchaumer.


JPEG - 22.4 ko

Pour des simplifications de montage et des gains de temps en formation, les étoiles sont découpées au laser. De même pour les supports des rouleaux.

JPEG - 150 ko

Le travail des rouleaux :

Au niveau encombrement, l’outil présente une longueur maximale de 2,50 m.
C’est la raison pour laquelle il était indispensable de pouvoir reployer les rouleaux au maximum (pour se déplacer aisément et éviter le porte à faux).


Le système hydraulique

Les vérins en pivot sur le châssis et les bras travaillent de manière synchrone via un diviseur de débit.

Un limiteur de débit fiabilise la symétrie de sortie et de rentrée des vérins.
Par ailleurs, pour préserver les vérins des « à coup » potentiel lors du travail du sol, un dispositif de clapets anti-retour est installé sur ceux-ci.


Interlocuteurs principaux

Jean-Pierre COMTE - Technicien formateur autoconstruction, ingénierie des outils
jp.comte@latelierpaysan.org
06.49.13.94.60

Ilan CREQUER - Ingénieur mécanique, soutien à la R&D
i.crequer@latelierpaysan.org
04.76.65.85.98

Documents à télécharger

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les UsageR·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021)

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.