Accueil > Plans et Tutoriels > Récolteuse de semences prairiales

Récolteuse de semences prairiales

Récolteuse de semences prairiales

Cette récolteuse de semences prairiales a été mise au point lors d’une collaboration entre le CEN Poitou-Charentes et un éleveur et paysagiste de Charentes. Nommée "PictaGraine", elle permet la récolte des graines de prairies naturelles en vue de ré-enherber des milieux à l’aide d’espèces endémiques.


CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS


Contexte et historique

Début 2019, le CREN (Conservatoire Régional des Espaces Naturels) de Poitou-Charentes a contacté l’Atelier Paysan pour faire part d’une réalisation locale prometteuse : la récolteuse de semences de prairies, également appelée « Pictagraine ».

Elle a été mise au point par Philippe Ardouin, éleveur et paysagiste en Charentes. Pour sa fabrication, Philippe a fait appel à un mécanicien et un carrossier locaux.
L’objectif est de pouvoir récolter des graines 100 % sauvages et locales de prairies naturelles afin de ré-enherber des milieux à l’aide d’espèces endémiques.

> Consultez ici la plaquette de présentation de Pictagraine

> Plus d’infos sur la page consacrée à Pictagraine sur le site du CREN Poitou-Charentes

Cela suscite d’ores et déjà de l’intérêt auprès des éleveurs, mais aussi de viticulteurs, de CUMA et d’aménageurs (syndicat de rivière, collectivités...).

Quelques articles décrivent bien le projet :

L’Atelier Paysan s’est rendu en Charentes au printemps 2019 pour réaliser les plans de cet outil, et le mettre plus largement à disposition, sous licence libre.

Un aperçu de l’outil en vidéo :


Présentation générale


Principe de fonctionnement

Pas d’électricité ni d’électronique !

Une large brosse, entraînée par un moteur hydraulique installé dans son axe, arrache les graines et les envoie dans un bac à l’arrière de la machine.
Les graines sont guidées par des carters qui suivent la forme de la brosse (pièces F1 et C1 dans les plans).


Caractéristiques techniques

Performances agronomiques

La récolte est de 20 kg à 35 kg de graines à l’hectare mais ce rendement ne signifie pas grand-chose puisque les graines récoltées peuvent être très petites et en très grande quantité.

La machine « balaie » 1,5 2 ha à l’heure.

La récolte des graines couche légèrement les herbes brossées mais n’empêche pas la fenaison.


Attelage de la machine

Initialement, Philippe Ardouin s’est inspiré d’une machine observée en Auvergne, attelée à l’arrière du tracteur. Pour des questions de « vision du travail », Philippe a choisi un positionnement « avant » de la machine.

Sur la machine initiale, Philippe a disposé un double système d’attelage (trois points ou Bobcat). L’objectif étant de pouvoir monter en hauteur avec son Bobcat et récolter des roseaux.

Par soucis de simplification, l’Atelier Paysan a dessiné un attelage « triangle », qui pourra être adapté selon les configurations et les besoins des autoconstructeurs.


Roues de jauge

La récolteuse créée a la particularité d’avoir des roues de jauges réglables sur une grande hauteur (1m50).


La brosse et l’entrainement hydraulique

Pour une question de finesse de réglage de la rotation, Philippe a opté pour une brosse entraînée hydrauliquement plutôt que par la prise de force.

Dans son modèle, il a choisi une brosse de balayeuse, de la marque Rabaud (modèle Prochampion – longueur du rouleau 2400 mm).

La brosse est composée d’un moyeu et de balais enfilés dessus (voir photo ci-dessus + schéma ci-dessous).

Du côté non entraîné, le moyeu est prolongé par un axe carré ; et de l’autre côté il est extrudé pour accueillir le moteur hydraulique.

En termes de dimensionnement, Philippe Ardouin conseille un moteur de 300/350cm³ ainsi qu’un assez grand volume pour le réservoir d’huile (70L) pour permettre le refroidissement.

Pour l’autoconstruction de cet ensemble, deux options :

  • Par soi-même : commander la brosse chez Rabaud seule et fabriquer les paliers et pièces détachées nécessaires
  • Via l’Atelier Paysan : commander la brosse avec les pièces détachées d’assemblage (en nous contactant directement)

Le bac de réception des semences

Vue de l’intérieur (ci-dessous) :
les graines arrachées par la brosse sont « guidées » par le carter supérieur vers le bac de réception.

Le mélange récolté demandera à être trié et séché avant stockage :


Galerie d’images

Pour se faire une idée plus précise de l’outil, voici une série d’images fournies par le CREN Poitou-Charentes :

[Outil] Récolteuse de semences prairiales


Pistes d’amélioration

Roues de jauge :

Étudier les possibilités de renforcement des bras supports des roues de jauge.


Interlocuteurs principaux

Baptiste BIDETCEN Nouvelle-Aquitaine - 05 49 50 50 96// 06 29 83 12 71 - b.bidet@cen-na.org

Philippe ARDOUIN – éleveur et paysagiste
06 84 54 41 16 - philippe.ardouin@orange.fr

Thomas Tran-Lê – Ingénieur en apprentissage à l’Atelier Paysan
04.76.65.85.98 - t.tranle@latelierpaysan.org


Partenariats

JPEG - 33.6 ko

Cette action s’inscrit dans le cadre d’un projet porté par le Conservatoire d’espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, de la DREAL Nouvelle-Aquitaine et du Crédit Mutuel SUD OUEST.


DOCUMENTS A TELECHARGER

* Le modèle 3D (au format pdf 3D) n’est pas affichable dans un navigateur internet, pour le consulter vous devrez le télécharger et l’ouvrir directement avec le lecteur pdf installé sur votre ordinateur.

SOUTIENS

Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les UsageR·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021)

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.

CONTRIBUTIONS

  • Baptiste BIDET
  • Philippe ARDOUIN