Accueil > Français > Le projet UsageR·E·s > Des ressources pour comprendre l’innovation par les usages

Des ressources pour comprendre l’innovation par les usages

Les partenaires de la MCDR Usager∙E∙S ont pris un temps pour mieux appréhender la notion d’innovation par les usages. Voici une sélection de ressources sur le sujet.

Ouvrages et articles de recherche

« L’innovation par les usages », par Dominique Cardon, chercheur associé au Centre d’étude des mouvements sociaux de l’EHESS, 2005.
Cet article revient sur la genèse de la notion d’usager dans le cadre des nouvelles technologies, où l’innovation prend autant naissance dans les pratiques des usagers que dans les laboratoires des centres de recherche publics ou industriels. Il s’intéresse notamment au processus de l’innovation par les usages dans ce domaine, distinguant par exemple trois cercles d’acteurs différents : le noyau des innovateurs, la nébuleuse des contributeurs et le cercle des réformateurs.

« Les agriculteurs innovent par eux-mêmes pour leurs systèmes de culture », par Frédéric Goulet, Frank Pervanchon, Cédric Conteau et Marianne Cerf, 2008.
Cet article interroge l’appropriation et la conception des innovations par des collectifs professionnels dans le champ agricole et les méthodes d’accompagnement au service de l’innovation des agriculteurs « par eux-mêmes ». Il définit l’innovation définie comme un processus de création et d’inscription d’une nouveauté, technique ou organisationnelle, dans un milieu socio-économique. Il conclut notamment à une « évolution des relations entre la profession, le système de R&D, et la société ; les agriculteurs affirment leur capacité à innover, et les rapports entre agriculteurs, recherche et développement se recomposent en même temps que les métiers qu’ils concernent ».

« L’activité de re-conception d’un système de culture par l’agriculteur : implications pour la production de connaissances en agronomie », Quentin Toffolini, Marie-Helene Jeuffro et Lorène Prost, Agronomie, environnement et sociétés, Association française d’agronomie, 2016.
Résumé : La reconception des systèmes de culture, souvent considérée comme nécessaire à la transition agroécologique, est l’enjeu de nombreuses recherches en agronomie. Ces recherches portent souvent sur la formulation de systèmes cibles, sur les outils et méthodes de conception, et plus rarement sur la reconception « en train de se faire » vue comme la transformation par l’agriculteur de son activité. Dans cet article, nous présentons les apports d’une analyse basée sur des entretiens et ateliers avec des agriculteurs et des agronomes, qui vise à comprendre les productions, circulations, et mobilisations de connaissances par ces acteurs. Nous insistons d’abord sur l’évolution des connaissances mobilisées tout au long du changement. Nous approfondissons ensuite le lien entre cette dynamique du changement, les indicateurs utilisés par les agriculteurs et les connaissances fondamentales sur les objets biologiques

« Comprendre, repérer et accompagner l’innovation sociale et territoriale », Mylène Thou (Cap Rural) et Pascale Vincent (Ciedel), Chronique sociale, 2018.
Cet ouvrage destiné aux acteurs du développement local s’intéresse notamment dans son chapitre trois au niveau d’appropriation de l’innovation par les acteurs et les usagers et explore les marqueurs d’appropriation d’une innovation et les facteurs, conditions et leviers de son appropriation.

Des exemples d’innovation par les usages

JPEG - 875.2 ko

Le Charimaraîch
Cet article sur le forum de l’Atelier paysan présente l’aventure du "Charimaraîch", un chariot maraîcher imaginé et conçu par un groupe de producteurs en Lorraine.

Le Porte-tout
Présentation de la démarche menée autour du Porte-Tout, un outil simple et fonctionnel permettant de transporter caisses, légumes, terreau... Créé à l’origine à la ferme de Belêtre, il fut à l’initiative de BioCentre produit en formation prototypage dans le Centre-Val de Loire avec l’Atelier Paysan.

L’utilisation des « PNPP »
Témoignage vidéo de Thierry, céréalier, sur son utilisation des Préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) comme alternative aux pesticides, dans le cadre d’un projet menée par la Confédération paysanne.

Le Groupe blé
Présentation du Groupe blé de l’Ardear Auvergne Rhône-Alpes, qui travaille sur les variétés paysannes de blé et dont l’objectif est de « retrouver et diffuser des semences paysannes de céréales à pailles, les savoirs et les savoir-faire associés. Promouvoir les activités de sélection, de multiplication, de production et de conservation pour adapter les variétés à leur contexte agricole et socio-économique actuel »