Accueil > Des outils paysans > Faire naitre un outil

Faire naitre un outil

L’Atelier Paysan s’est constitué comme une plateforme de ressources, avec des ingénieurs et des machines (conception, prototypage), pour faire naitre des problématiques d’un collectif bien identifié, un outil adapté et reproductible via l’autoconstruction. Voici l’accompagnement que nous vous proposons et les exemples en cours...

Monter un groupe autour d’une pratique et concevoir un outil

En construction

  • L’usage et l’usager à la source de l’innovation
  • Construire ensemble un cahier des charges
  • Corriger des premiers plans
  • Se lancer collectivement dans le prototypage
  • Tester le prototype sur les fermes du groupe

Des exemples

L’exemple du Néo Bucher : prototype pour la traction animale

Tout savoir sur le développement avec l’association Hippotese d’une version modernisée du Bucher, un porte-outil de fabrication suisse datant des années 50, pour la traction animale.
> De nombreux articles sur le blog d’Hippotese

L’exemple du Dahu, prototype pour la viticulture

Récit de la conception puis le prototypage collectif d’un outil adapté pour le travail en devers en viticulture.
> Lire l’article

L’outil sandwich : prototype pour l’arboriculture

> Un article sur le partenariat Grab/Atelier Paysan pour concevoir un outil adapté en arboriculture
> En savoir plus sur la méthode sandwich.

L’exemple de la dérouleuse à plastiques

La dérouleuse est un outil développé en 2014 sur la base d’une prospection des dérouleuses autoconstruites dans les fermes du réseau, élaboré de manière collective et participative.
> Voici un article montrant la progression de l’outil d’une version 1.0 à 2.2.

L’exemple du groupe Buzuk : outils pour le maraichage sous couverts

Le projet Buzuk réunit un groupe de maraîchers du Finistère, de membre de l’enseignement agricole, de techniciens du réseau de développement et d’expérimentation en agriculture biologique autour de la thématique de la culture de légumes sous couvert végétal et des pratiques innovantes en maraîchage. Le projet a démarré le 1 octobre 2014. La première année a permis de concevoir et de fabriquer des prototypes pour la mise en place de ce type de culture puis de les tester chez les producteurs participant à ce projet. Le document qui suit pour but de partager les résultats de ces essais.
> L’article bilan...

L’exemple du groupe Sefer-Sol

Ce projet vise à concevoir, tester et évaluer des stratégies innovantes d’entretien de la fertilité du sol en maraîchage biologique. Ces stratégies, traduites en systèmes de culture (successions de culture et leurs itinéraires techniques), s’appuieront sur des innovations et des pratiques des maraîchers. Le projet SEFerSol permettra d’améliorer les connaissances sur les pratiques des maraîchers biologiques, en particulier sur la fertilité des sols, d’innover sur le matériel adapté au maraîchage biologique, de développer les outils innovants, de produire de nouvelles références et méthodes en maraîchage.
Partenaires : Alsace Vitae, Association pour la Relance Agronomique en Alsace, Chambre d’Agriculture Régionale d’Alsace, EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace, Organisation des Producteurs en Agriculture Biologique en Alsace, PLANETE Légumes, RITTMO Agroenvironnement.

Article sur les outils

L’exemple de la presse à Typha

Partenariat avec l’association CRATERRE (Centre international de la construction en terre) autour du prototypage d’une ligne de fabrication de blocs de terre comprimée (BTC).

Article sur le forum

Passez aussi par le forum !

Une première manière de faire naitre une dynamique collective autour d’un outil, et de bénéficier des énergies de ses camarades, est de partagez votre invention sur le forum de l’autoconstruction. Publier des photos, des vidéos, des commentaires, voir des plans griffonnés sur un bout de papier, et confrontez votre bricolage avec la communauté de autoconstructeurs. De notre côté nous ferons le maximum pour pousser aux commentaires et à l’appropriation collective de votre problématique.
> http://forum.latelierpaysan.org/

Contact : Nicolas Sinoir
Animateur National pour l’Atelier Paysan