Accueil > Index de trouvailles paysannes > PPAM • Séchoir à plantes

PPAM • Séchoir à plantes

C’est dans les années 90 que Dominique Truc reprend la ferme de 10 ha de son père dans le joli village de Montbrand (05). Située à 1000 m d’altitude, avec des hivers vigoureux et une faune sauvage bien présente, l’endroit est limite pour la production de céréales mais cela ne décourage pas Dominique qui développe progressivement l’activité de meunerie boulangerie, tout en conservant une activité de polyculture élevage.

Aujourd’hui la ferme du Forest s’étend sur 250 ha dont 80 ha de céréales, 80 ha de prairies temporaires et le reste en prairies de fauche et pâturages. La production de céréales, complétée par celle du GAEC des Montagniers et par l’achat de céréales localement, permet de produire environ 30 tonnes de pain/an et le reste en farine : 120 t de blé et 40-45 t d’épeautre. Cette activité est complétée par la production de bois déchiqueté : 400 à 500 tonnes, et par un troupeau de vaches à viande : 55 mères Limousine.

Très intéressé par la transition énergétique, Dominique a installé des panneaux solaire sur l’ensemble de ses hangars, produisant ainsi 400000 kwatt/an.

Dans l’idée de faire au moins chers et de favoriser les emplois locaux, Dominique a réalisé ses bâtiments avec des artisans du coin. Il a également réfléchi à des systèmes pour gagner en ergonomie dans ses activités de tous les jours : système de brûleur à copeaux pour son four à pain (plus de corvées de bois !), vis mélangeuse pour mouiller le grain, installation d’un vérin sur sa déchiqueteuse.

Dominique a autoconstruit deux moulins Astrié à partir du modèle qu’il avait réalisé chez les frères Astrié mais il n’a pas souhaité partager les plans de ses moulins.

Lien vers l’article sur la meunerie et le bâtiment de stockage .

Le père de Dominique fait de la médecine chinoise avec des plantes sauvages qu’il ramasse, il s’est donc construit un séchoir simple mais efficace ! Ce séchoir autoconstruit est composé d’un meuble en bois où plusieurs tiroirs s’interposent pour accueillir les plantes. Au bout une ventilation permet la circulation de l’air de bas en haut (à condition que tous les tiroirs soient en place).

sechoir_plantes.jpg

POUR ALLER PLUS LOIN

D’autres séchoirs :

post4818.html ?hilit=s%C3%A9choir#p4818

post4313.html ?hilit=s%C3%A9choir#p4313

Statistiques : Posté par Selene AP — 14 Septembre 2017, 10:38 — Réponses 0 — Vus 1