Home> Index de trouvailles paysannes > Irrigation • Rampe d’aspersion mobile

Irrigation • Rampe d’aspersion mobile

Christophe Sartre est maraicher dans les landes en bio.

Il travaille 2.5ha (dont 7000m² de serre) par ans avec 3 salariés et 1 ou 2 saisonniers

Vente: Développement d’une SICA lors de son installation et maintenant il fait plus de la vente directe en marché ou à la ferme.

Sols: Sablo limoneux avec une couche d’argile à 1m de profondeur qui bloque l’évacuation de l’eau lors de fortes pluies.

Organismes accompagnateur AB: Civam bio des Landes

Outil

Présentation de l’outil :

Ce charriot porte une rampe d’aspersion qui est tirée tout le long de la planche par un enrouleur hydraulique à poste fixe.

On peut régler la vitesse d’avance sur l’enrouleur et lorsque le charriot vient en butée contre l’enrouleur, un levier vient débrayer l’avance et l’aspersion.

Le chariot met à 2 a 3 heure pour parcourir 50m. On le met en place et laisse l’enrouleur tirer la rampe. Le chariot arrose 3 planches mais avec des rallonges on peut en faire 5 d’un coup (soit toute la serre).

Christophe fait un passage tout les 2 3 jours lorsque la culture s’implante.

_AXP8684.jpg

Itinéraires techniques

Christophe travaille en planches permanentes sous les serres.

L’itinéraire de base est le suivant :

Nettoyages des planches, passage des disques pour hacher la végétation restante.

Actisol sur 20 30cm de profondeur avec un rouleau cage, épandage de la fertilisation (bouchons ou plumes)

Passage d’un Cultirateau pour incorporer la fertilisation et affiner la terre.

L’irrigation est faite au maximum avec du goutte à goutte.

Avantages :

Le charriot est très léger donc manipulable facilement à la main. Comme on peut le déplacer d’un serre à l’autre il n’y a que qu’un investissement à faire pour tout les serres.

L’enroulage se fait de manière autonome donc il suffit de le mettre ne place et passer 3h après pour le mettre ailleurs.

Avec des planches bien marquées les roues suivent bien les passages de roues et le charriot avance bien droit.

Limites :

Il faut avoir une pression d’irrigation de 2 3bars minimum et stable sinon l’avance est irrégulière.

Les rampes ont tendance à plier avec la longueur, des ficelles sont misent pour redresser les tubes. D’ou les pots de fleurs pour trianguler la ficelle.

Construction

Cout et temps

L’enrouleur coute entre 400 et 1200 euros selon les tailles, il est assez difficile à trouver.

_AXP8687.jpg

_AXP8685.jpg

_AXP8688.jpg

[quote]

Statistiques: Posté par Axel AP — 08 Décembre 2014, 12:29 — Réponses 1 — Vus 909