Accueil > Index de trouvailles paysannes > Desherbage mécanique • Outils de binages montés à l’avant

Desherbage mécanique • Outils de binages montés à l’avant

La vallée du Gier, qui sépare le département du Rhône de celui de la Loire semble être un vivier inépuisable de démarches d’autoconstructions et autres bricolages. Après un début d’après-midi bien chargé passé à discuter aménagements d’étables (etable-semi-auto-construite-bois-bardage-t4159.html ) et cabanes à cochons (cabanes-cochons-t2676.html ) au GAEC des Pâquerettes, une dizaine de minutes en voiture à travers les routes tortueuses du Parc naturel du Pilat m’ont mené au GAEC du Jardin des Balmes (dont vous pourrez retrouver une présentation autrement plus séduisante ici : https://www.uniferme.fr/gaec-jardin-des-balmes# ).

C’est avec Thomas Bouchet que je suis entré en contact, jeune maraicher ayant repris la ferme en 2016 à Alain Laval, l’instigateur de ce joyeux fouillis de bricoles et de machines dont je vais tenter de vous en résumer une partie dans les articles qui vont suivre.

Il n’y a pas à chercher bien loin pour comprendre la technicité et l’intérêt que porte Alain à l’autoconstruction de machines. Ayant été ajusteur-monteur mais souhaitant plus de libertés, pour Alain, être maraicher c’était avant tout une bonne excuse pour continuer à bricoler !

Toujours est-il qu’avec une telle diversité de productions légumières visant à fournir un magasin de producteurs et avec une surface de dix hectares, il fallait une mécanisation importante pour ne pas se tuer à la tâche.

Lorsque Alain était seul maraicher sur la ferme, il avait besoin d’outils de binage qu’il pouvait manipuler facilement et lui permettant précision et autonomie. Il disposait alors d’un petit tracteur de 60ch (deux roues motrices), auquel il attelait un support d’outil muni de roues de terrages sur les bras avant du tracteur.

DSC04714.JPG

DSC04706.JPG

L’avantage de ce système est l’interchangeabilité des outils. En effet, une fois le support d’outil attelé, les outils s’emboitent simplement dans le support d’outil (sorte de porte-outil attelé sur l’avant du tracteur), via un tube carré. Alain pouvait donc effectuer différentes opérations de binage sur différentes cultures rapidement et tout seul.

Le système est simple à réaliser, ne nécessite pas de matériel particulier et coute donc peu cher, si ce n’est le bras de relevage supplémentaire sur le tracteur.

DSC04707.JPG

DSC04709 (2).JPG

DSC04720.JPG

DSC04711.JPG

Encore un peu de lecture ?

Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National , par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usage·R·E·s, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2018-2021).

JPEG - 62 ko

Statistiques : Posté par QuentinAP — 11 Avril 2019, 10:42 — Réponses 0 — Vus 2