Accueil > Index de trouvailles paysannes > Confort de travail • [Outils AP] La chtit-bine : porte-outil automoteur autonome

Confort de travail • [Outils AP] La chtit-bine : porte-outil automoteur autonome

Bonjour à tous,

je vous présente ici un outil polyvalent et automoteur : la chtit-bine.

Entièrement électrique, cet outil peut s’utiliser comme lit de désherbage (1 ou 2 banquettes) ou comme porte-outil pour du binage. Il peut devenir autonome si on lui installe des panneaux solaires.

DSCF0779.JPG

JPEG - 262.7 ko

Historique

La co-conception de la Chtit-bine commence en avril 2016, lors d’une réunion organisée par le GABNOR, avec des maraîchers du Nord et l’Atelier Paysan. L’idée étant de concevoir un lit de désherbage automoteur, pour pouvoir rendre le désherbage manuel plus ergonomique et confortable. Lors d’une rencontre des mêmes acteurs en Belgique autour d’un porte-outil autoconstruit et automoteur électrique, mi-octobre 2016, la décision est prise de faire un outil polyvalent : un porte outil pouvant accueillir soit des banquettes pour faire lit de désherbage soit différents outils de binage ou travail du sol léger, montés sur des cadres. Un outil bivalent pour biner voit le jour : c’est la Chtit-bine.

Le prototypage se fait en deux sessions qui se déroulent dans le Nord, mi-février (une semaine) et mi-mars 2017 (3 jours). Les deux prototypes ainsi finalisés sont en test dès avril 2017 dans des fermes du Nord.

Caractéristiques

L’outil revient à 2500-3000€ HT, suivant les moyens d’approvisionnement choisis. Grâce au variateur du moteur, à la boîte de vitesse de motoculteur et à la boîte de vitesse par friction (autoconstruite) : l’outil possède une amplitude de vitesse d’un rapport 1 à 50, de 2m/min à 6km/h ! La direction et le contrôle de la vitesse peuvent se faire depuis le poste de conduite assis ou depuis les banquettes de désherbage manuel. L’alimentation électrique se fait via 4 batteries de traction 12V-50Ah, rechargées par deux panneaux solaires de 210W chacun, le moteur est le même que celui de l’Aggrozouk : moteur de vélo électrique de 1.2-1.5 kW. Le système de cadre d’outil/banquettes est monté sur parallélogramme, dont le relevage assistée par des ressorts se fait depuis le poste de conduite assis. La gamme d’outils autoconstruit à monter sur les cadres est déjà assez fournie, grâce aux travaux du groupe de développement de l’Aggrozouk : une synergie de partage va ainsi voir le jour entre les utilisateurs de la Chtit-bine et de l’Aggrozouk.

Evolutions été 2017

  • commandes moteur fixées sur une poignée qui peut s’amener jusqu’au banquette, et se positionne sur la barre de direction basse pour être utilisée quand on est couché. Cette amélioration permet de se passer d’une 3ème personne qui conduit lorsque l’on est 2 allongés
  • On a constaté la fragilité des accouplement élastiques en sortie de boîte de vitesse puisque plusieurs ont cassé. Le choix a été fait de les remplacer par une liaison pignon chaîne, en rapport 1:1. Ce choix facilite la fabrication car n’oblige plus une continuité parfaite des axes, même s’il rajoute un palier chapeau.

accouplement.jpg

liaison boite -axe roue.jpg

  • Pour renforcer le système soutenant les opérateurs :

1/ un petit plat a été rajouté sur la pièce X1 pour s’enquiller dans le tube carré du bas du parallélogramme (pièce Y3.1) pour éviter que tout le poids ne porte que sur le boulon de 14 au centre de la pièce.

DSCF3421.jpg

2/ des chaînes récupère le poids de l’avant du cadre porte banquette jusqu’à l’avant du châssis, au plus près de la fourche.

DSCF4009.jpg

Statistiques : Posté par Grégoire AP — 11 Septembre 2017, 13:38 — Réponses 0 — Vus 1