Accueil > Index de trouvailles paysannes > Confort de travail • Bras Télescopiques pour aération latérales

Confort de travail • Bras Télescopiques pour aération latérales

Salut,

il y’a bien longtemps que n’ai rédigé d’article par ici.

Contexte :

Ayant acheté un "Super" tunnel en pieds droits de marque Richel d’occasion, il à fallu racheter tout un tas de pièces manquantes qui somme toute ont fait exploser mon budget de remise en état. Notamment les bras d’ouverture télescopiques !

Ce genre de bras : Bras Télescopique

Je me suis donc mis en quête de les auto-construire. Je mets tout de suite un bémol ici car s’il faut acheter tout le matériel neuf ça ne vaut pas forcement le coup. Je mets ici mon plan et débits en téléchargement pour les plus dégourdis .

Dans un premier temps il s’agit de mesurer sur la serre les limites maximum et minimum d’ouverture du bras sur le tunnel

prise de cotes.png

Le bras télescopique complet en position complètement fermée, avec toute la quincaillerie doit mesurer entre 10 et 20 cm de moins que la cote "Ouverture min". Le bras complètement ouvert doit largement couvrir la cote "Ouverture Max". Pour m’assurer de couvrir les bonnes dimensions j’ai pris 1700mm d’étiré rond inox et 1700mm de tube alu de 40x40. Au final mon bras télescopique mesure 1900mm en position fermée et 3000mm complètement ouvert.

Il fallait ensuite trouver la quincaillerie. Notamment les cardans. Il faut bien les choisir, un coté du cardan doit avoir le diamètre interieur du réducteur auquel il va être connecté et de l’autre il doit pouvoir se relier au bras. Généralement c’est un diamètre de 20mm. Il est possible de les trouver en france autour de 25€ pièce, pour ma part je les ais acheté en chine à 55€ les 5 FDPI ... L’avenir nous dira si j’ai bien fait ou pas.

La plus grande facilité réside dans le fait d’avoir un pote tourneur fraiseur qui à les machines pour répondre au degré d’éxigeance de précision que requiert l’usinage des pièces. Ou pas.

J’ai bien essayé à la scie circulaire et à ruban mais bonjour les galères. Rien ne coulissait correctement ... Les cotes sur le plan sont à réaliser avec des tolérances extrêmement serrées.

Les pièces réalisée par le tourneur sont G, D, et C

Finalement il n’y à qu’a couper du tube, du rond et un poil de soudure et d’ajustage.

GIF - 631 octets

Par ce qu’une illustration vaut tous les discours j’ai pris en photo les pièces et les ai repérées comme sur le plan.

Quincaillerie.jpg

Les pains de PTFE sont contraints axialement par des goupilles Mecanindus sur l’axe en inox et doivent parfaitement coulisser dans le tube en alu.

PTFE 1.jpg

Le second bloc de PTFE sert uniquement de guide en bout tube alu.

PTFE 2.jpg

PTFE Alu.jpg

L’autre extremité du tube est bouchée par la pièce E+F

EF.jpg

Coté réducteur.jpg

Coté rouleau j’ai ajouté des caoutchoucs de remorque de bateau pour éviter de crever les plastiques.

Coté rouleau.jpg

Vue d’ensemble

Esemble.jpg

Touche finale, j’ai protégé les cardans avec une chambre à aire de pneu de moto remplie de graisse au silicone.

Monté sur serre 1.jpg

Monté sur serre 2.jpg

À vous les studios.

Statistiques : Posté par Seb K — 03 Juin 2019, 20:47 — Réponses 0 — Vus 1