Accueil > Index de trouvailles paysannes > Brasserie • Refroidissement du moût avec un tank à lait

Brasserie • Refroidissement du moût avec un tank à lait

La ferme-brasserie Deluge, située en Drôme à Chateaudouble (26), lancée et conduite par Christophe depuis 2012, produit une bière paysanne particulièrement libre, savoureuse et accessible à tous. Une production se voulant toute petite et pour laquelle toutes les matières premières sont produites sur place. Christophe a réalisé son projet sans contracter le moindre emprunt, une prouesse rendue possible notamment par l’autoconstruction et la récup. De nombreux éléments de son atelier de sa brasserie/malterie ont été réalisés par ses soins, découvrez ici un système de refroidissement du moût avec un tank à lait.

Contexte

Voir ici !

Besoins

Le refroidissement du moût consomme une grande quantité d’eau (le plus souvent potable) et ce, particulièrement si l’eau utilisée pour le refroidissement n’est pas réfrigérée au préalable. Pour limiter la consommation d’eau, de nombreuses brasseries font l’acquisition d’un groupe froid (fonctionnant généralement au glycol) permettant la gestion du froid à différents niveaux de la brasserie. L’installation d’un groupe froid peut se révéler très chère (intervention nécessaire de professionnels, matériel difficile à récupérer et à entretenir) et d’autant plus si elle n’a pas été prévue dans l’aménagement initial de la brasserie (besoin d’éléments conçus pour être refroidis par le même type de système de refroidissement, devant être positionnés correctement entre eux). Pour limiter sa consommation d’eau, sans pour autant investir dans un groupe froid, Christophe a mis au point un système de refroidissement du moût en circuit fermé, autoconstruit uniquement avec des éléments de récup. (ou de seconde main).

Conception et fonctionnement

Un volume de 1000 litres d’eau circule en circuit fermé à travers un échangeur à plaques. L’eau est contenue dans un tank à lait muni de son groupe froid, ce qui permet de la réfrigérer en continu durant toute la phase de refroidissement. Une simple pompe de jardinage permet la mise en circulation de l’eau entre le tank et l’échangeur à plaque.

Il a été nécessaire de court-circuiter le thermostat du groupe froid du tank à lait pour que celui-ci fonctionne sans interruption, autrement, l’eau se réchauffait trop rapidement et ne permettait plus de refroidir correctement le moût.

Système de refroidissement du moût (Brasserie Deluge).jpg

Utilisation et amélioration éventuelles

Le système permet de faire passer les 350 litres de moût d’un brassin de 100 °C à 17 °C en 45 minutes. Il fonctionne bien pour des brassins de ce volume et n’a jamais posé de problème particulier. Il présente par contre l’inconvénient d’être bruyant, c’est pourquoi le tank a été placé à l’extérieur de la brasserie.

Coût (global = 1000 €) :

  • échangeur à plaques : 50 – 100 € (neuf chez Brouwland)
  • Tank à lait (avec groupe froid en état de marche) : 400 €
  • Pompe de jardin : 500 €

D’autres réalisations de la ferme-brasserie Deluge :

Autoconstruction d’une malterie (200 litres de grains)

Pour aller plus loin :

Ces travaux de recensement bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National , par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires.

JPEG - 62 ko

Statistiques : Posté par Charles AP — 09 Avril 2018, 15:26 — Réponses 0 — Vus 1