Home> Index de trouvailles paysannes > TCS • Strip-Till

TCS • Strip-Till

Bonjour,

voici un strip-till fabriqué par Emmanuel Bourgy.

Emmanuel Bourgy est installé depuis 2008 (directement en bio) dans l’Indre près de Mézières-en-Brenne.

Surface : 72ha de céréales et 3ha de pisciculture

Type de sol : Terre de Brenne, du sable pur à l’argile quasi pur

Main d’oeuvre : 1 UTH

Particularité : pas besoin de passer sur la route entre ses champs, donc pas forcément besoin de passages aux Mines.

StripTill_Ensemble.jpg

Matériaux: brides et rouleaux de canadien, porte-à-court (100-150€), profilés,...

Coût : 50-80€ la dent, 80-90€ le palier, disques crénelés récupérés, la bride 5-10€,...

Utilisation : en simple ou en combiné avec le semoir derrière. Permet de travailler sur 10 cm de large pour préparer la ligne de semis.

Exemple d’utilisation : on sème une bande de féverole en septembre (pour structurer le sol, ajouter de l’azote) et le reste en trêfle. On repasse le strip-till (ou rouleau faca) et on sème la culture sur la même ligne.

Construction :

Socs Bourgot pour faciliter les changements de socsMontage sur brides pour pouvoir ajuster les espacements voire rajouter/enlever des élémentsVolonté de le faire peu profond, pour limiter la puissance requise et pouvoir mettre un autre outil derrière (avec le porte à court)

Éléments :

Disques crenelés : brides de canadien qui permettent des réglages dans les 3 dimensions (ce qui est important sur une exploitation où il y a beaucoup de types de sol différents). Astuce de coincer une vis dans la bride pour mettre de l’angle.Rouleaux : rôle de casser les mottes et rappuyer la terre. Volontairement pas de système de ressort pour ne pas compresser la terre. Le réglage se fait par leste (disques d’haltères) sur un boulon près du rouleau (ex : terre compacte en motte : on augmente le poids). Le nombre d’arêtes dans les rouleaux a été doublé par rapport à l’origine, afin de pouvoir casser des plus petites mottes : cela présente un inconvénient avec de la terre humide, puisque les inter-arêtes se bouchent.Fixation dent : boulon de fixation en haut et boulon de sectionnement en bas (plus fin, relié au rouleau) qui fait office de sécurité mécanique si la dent heurte une pierre : le boulon du bas casse et celui du haut fait pivot.

Porte à court : permet de relever le semoir à l’arrière pour limiter le porte à faux et choisir de semer ou pas. Redonne du poids à l’outil, ce qui est pas mal pour l’utilisation de l’outil sur un sol pas travaillé depuis longtemps (terre ferme).

Roues de jauge : roues récupérées, support de roue (fusée, axe) de Renault Espace parce celui d’origine avait cassé. Emmanuel s’en sert pour un autre outil également (le canadien patte d’oie).

Modifications à apporter : Rajouter un disque ouvreur devant chaque dentAmincir les socs des dents (voir photo des socs: soc d’origine à gauche, aminci à droite)Mettre des brides plus résistantesRemplacer disques crénelés par disques lisses (les crénelés brassent trop de terre plutôt que former le butte, qui a l’intérêt de garder la ligne de semis au chaud). Et augmenter la section des fers plats de leur bride.Interchangeabilité des rouleaux (suivant conditions du sol)Réduire le déport de disques butteurs par rapport à la barre (tout en gardant démontable)Préférer des cornières un peu plus épaisses (on les voit un peu plier quand on travaille) : passer de 5mm à 7-8mm.

StripTill_ElementComplet.jpgStripTill_BrideElement.jpgStripTill_BrideElement2.jpgStripTill_BrideCassee.jpgStripTill_Rouleau1.jpg

StripTill_Rouleau2.jpgStripTill_DisqueCrenele.jpgStripTill_ComparaisonDents.jpgStripTill_AttelageEtPorteaCourt.jpg

Statistiques: Posté par Grégoire AP — 23 Janvier 2014, 16:47 — Réponses 1 — Vus 1234