Home> Index de trouvailles paysannes > TCS • Outil semi couverts végétaux d’inter rangs

TCS • Outil semi couverts végétaux d’inter rangs

Jean Paul Robert travail seul en grande culture sur 94ha dans le Tarn. Il sème principalement du blé (tendre et dur) mais et soja.

Il travail en agriculture de conservation avec des couverts végétaux et associations de culture.

Sols: Argilo Calcaire avec 50 % d’argile

Outil

Présentation de l’outil :

Cet outil servait à semer les couverts végétaux pour l’hiver (fèves, avoines, légumineuses etc)

Le châssis est semi porté et les semences sont dans une trémie frontale. Les graines sont pulsées par une turbine pour être amenées à l’outil de semis.

Cet outil ne sert plus aujourd’hui car Jean Paul a changé ses méthodes de travail (cf la liste de liens vers ses outils actuels en bas de la page)

_AXP8435.jpg

Itinéraires techniques

Jean Paul sème ses mais et soja à 63 cm d’inter rangs, pendant l’hiver il couvre le rang de paille et les inter-rangs sont plantés avec de la féverole sur 14cm de large.

Avant la plantation il couche les couverts végétaux, chasse la paille du rang et plante sur la même ligne d’année en année. Le but étant d’amender que localement sur le rang.

Une fois que les plants ont pris (5 à 6 feuilles) il plante alors des plantes auxiliaires (dans l’inter-rang, usuellement de la luzerne).

Le but étant de laisser à minima le sol sans couvert et de ne travailler que localement (env 11% de la surface des terres).

L’espacement de 63cm (au lieu de 80 traditionnellement) permet de mieux contrôler l’enherbement avec une meilleure couverture du sol.

Pour couvrir le rang (entre les rangs de couvert végétaux) Jean Paul n’exporte pas les pailles et chaumes des cultures précédentes.

Pour être sur de passer au même endroit d’une année sur l’autre Jean Paul utilise la technologie RTK et l’auto-conduite du tracteur.

Avantages :

Avantage c’est un outil qui permet de faire tout d’une passe pour semer les couverts végétaux.

Utilisation :

Le disque ondulé ouvre un sillon qui fait que la dent Michel travaille en vibrant et ne forme pas de motte ni ne bourre.

Ensuite les roues rappuient le sol, un rouleau affine la terre, les graines sont semées à la volé puis enterrées par le passage d’une herse étrille.

Réglages :

Chaque séries d’élément est contrôlé de manière indépendante et on peut ainsi choisir la profondeur de travail de chaque parties.

Des cales ont été mises sur les vérins pour faire butées basses et choisir à quelle profondeurs on se place. Les cales sont clipsables et de différentes tailles.

La gestion des vérins est faite par un électro distributeur accouplé à l’ordinateur du tracteur.

Construction

Éléments :

Le châssis d’origine est celui d’un Razol tout le reste à été rajouté.

Les disques ouvreurs sont réglables en profondeur et angle. Il est important qu’ils soient bien dans l’axe des dents pour ne pas avoir de mottes.

Les dents sont tournées vers l’extérieur contrairement à ce qui se fait d’habitude et celle du centre est doublé par une deuxième opposée.

Les pneus de rappuie sont ceux de transport.

Améliorations:

Au début toutes les dents Michels étaient doublés ce qui ne servait à rien donc Jean Paul les a retiré et économise de a puissance de traction.

Pour aller Plus loin

Les outils de Jean Paul:

Semis culture auxiliaire

Destruction des couverts végétaux

Semis de couvert végétaux

Semoir mais/soja 63cm inter-rang

Outil semi couverts végétaux d'inter rangs

_AXP8436.jpg

_AXP8445.jpg

_AXP8443.jpg

_AXP8444.jpg

_AXP8442.jpg

Statistiques: Posté par Axel AP — 17 Novembre 2014, 11:42 — Réponses 0 — Vus 547