Accueil > Index de trouvailles paysannes > Semence • Semoir monté sur cultivateur rotatif

Semence • Semoir monté sur cultivateur rotatif

Roger Béziat et son frère sont céréaliers dans la Haute Garonne sur 170ha.

Ils sont en non labour depuis 1989, expérimentent en non travail du sol depuis 2002 des rotations sur 6 ans (sorgho, pois chiche, Colza, Blé tendre, Pois protéagineux, Blé Dur) et des couverts d’intercultures.

Ils essaient depuis 2010 10 ha d’agroforesterie.

Vente : Il y a chaque année 20 à 30ha de chaque culture ce qui permet de sécuriser le revenu sur les fluctuations de prix et aussi les cultures car il n’y a pas d’irrigation.

Sols : Argilo Calcaire sur 50cm avant la roche mère, terre sensible à l’érosion (Coteaux entre 15 et 25% de pente)

Groupe de recherche : Roger a travaillé avec le réseau agriculture de conservation pour affiner ses méthodes.

Outil

Présentation de l’outil :

Cet outil servait quand Roger avait abandonner le labour mais travaillant encore ses champs, c’est la compilation d’une caisse Nodet sur un cultivateur rotatif Herriau. Les gaines sont semées à la volée derrière les éléments de travail puis rappuiées.

Cela sert encore à sursemer des prairies, les passages enherbés ou certain semis de couvert.

_AXP8577.jpg

Itinéraires techniques

Après chaque culture les tiges sont laissées au plus haut pour limiter l’évapotranspiration, l’export de carbone et briser le vent.

Les semis sont fait dans les chaumes hautes (plus facile à gérer) puis elles sont broyées ou couchées.

Si les fenêtres pour la mise en place de couvert végétaux sont insuffisantes alors des apports en végétaux broyés sont fait pour couvrir, améliorer le structure du sol.

Roger et son frère ont mis en place sur la commune la récupération des déchets de taille. Moyennant un forfait annuel les déchets peuvent être déposés à toute heure. Le forfait permet d’amortir le broyeur.

Les avantages pour les artisans locaux sont multiples : économie de trajet, de cout de dépôt, et pas de limite de temps de dépôt ce qui permet de finir les chantiers sans contraintes de temps.

Dans la même veine Roger et son frère ont auto-construit un complexe camion benne broyeur qu’ils louent (cf article).

La mise en place de l’agroforesterie (32m d’inter rang et des arbres tout les 5m dans le rang) hormis l’intérêt agronomique, permet de valoriser les terrains et peut être de résister mieux à la pression foncière due à la proximité de Toulouse.

Avantages :

L’outil est très peu usant car les dents travaillent peu et en décalé.

Limites :

Ce genre d’outil ne peut pas passer dans des terres caillouteuses, grasses ou avec beaucoup de liserons.

Réglages :

La lanterne arrière permet de régler la profondeur de travail puisque le rouleaux de rappui fait aussi terrage.

Construction

Cout et temps

200F caisse Nodet

1500F pour le cultivateur Herriau

Éléments :

Les éléments de rappui sont d’origine sur le cultivateur rotatif

Les éléments travaillants du cultivateur rotatif sont fait avec deux rouleaux accouplés, le premier entrainant le second en sens inverse et avec une démultiplication.

_AXP8572.jpg

_AXP8575.jpg

_AXP8580.jpg

_AXP8576.jpg

Statistiques : Posté par Axel AP — 26 Novembre 2014, 11:04 — Réponses 0 — Vus 651