Accueil > Plans et Tutoriels > Roues de rappui

Roues de rappui

Roues de rappui

Durant la première semaine de février 2016, à l’occasion de deux stages, onze semoirs ont été construits. Les stagiaires - viticulteurs du Jura et de l’Alsace, mais aussi du Bordelais, du Diois et de l’Hérault - ont pris comme modèle celui conçu par Antoine Pignier, du domaine du même nom à Montaigu (Jura). Les nombreux échanges qui ont ponctué ces formations ont permis de faire émerger le besoin de compléter l’outil grâce à l’ajout d’éléments de rappui du sol derrière les socs, afin d’améliorer la germination.
C’est ensuite durant la dernière journée de formation du 17 mai à Montaigu, où se sont retrouvés tous les stagiaires, que les roues de rappui et les "jupettes" en tapis de carrière ont finalement été testées.

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

Voici donc les plans pour ceux qui seraient intéressé par ces accessoires, à mettre derrière n’importe quel semoir en semi-direct, ou autre.
C’est la roue semi-pneumatique qui impacte le plus le coût (45 euros) de cette modification, car le reste des fournitures est très courant, facile à se procurer et installer.

Dans des contexte pédoclimatiques humides tels que le Jura, les roues ne se sont pas révélées très utiles mais les jupettes permettent de bien refermer le sillon, quelles que soient les conditions. En revanche, pour les vignobles en conditions sèches, les roues de rappui semblent indispensable pour assurer une bonne germination. Elles remplacent ainsi la roue de jauge centrale qui avait été positionnée à l’arrière du semoir.

Des exemplaires plus étroits de cette option ont été réalisés chez Christophe Corbet afin d’améliorer la fluidité des matières entre les éléments du semoir .

La chape de fixation de la roue coulisse sur la dent et peut être réglée à convenance pour déterminer la profondeur de semi selon le type de couvert végétale mis en place. Deux vis de pression avec contre-écrous sont là pour sécuriser le maintien en position.

La pression du ressort peut être modifiée en serrant plus ou moins l’écrou de réglage. Il est ainsi possible de varier l’amplitude de la roue et sa pression au sol. Afin que tous les socs travaillent à la bonne profondeur, il faut cependant veiller au bon réglage du troisième point.

Les jupettes et les roues peuvent s’utiliser seules ou en combinaison, pour se compléter.


Un plan de ces jupettes est proposé à la suite des plans de la roue, à titre purement indicatif. En effet, la découpe des franges dans le tapis de carrière est pour l’instant laissée à la libre-interprétation de chacun, en fonction de son intuition.
Lors de la formation du 17 mai, chacun des stagiaires est reparti avec des carrés de tapis, avec la consigne de tester différentes découpes afin d’évaluer le meilleur profil. Dans le courant des mois de septembre et octobre, nous vous feront part de leurs retours et remarques.

La découpe de ce caoutchouc s’effectue très bien avec une scie à ruban, mais peut également se faire avec un bon cutter ou une scie sauteuse équipée d’une bonne lame à grosses dents, en vitesse rapide.


Ces travaux bénéficient du soutien financier de l’Europe et du Réseau Rural National, par le biais de la Mobilisation Collective pour le Développement Rural coordonnée par l’Atelier Paysan sur "L’innovation par les Usages, un moteur pour l’agroécologie et les dynamiques rurales" (2015-2018), dont la FNCUMA, la FADEAR, l’InterAFOCG, AgroParisTech et le CIRAD sont partenaires. Leur contenu sera régulièrement mis à jour tout au long du projet.

Lien vers la page "nos partenaires" : http://www.latelierpaysan.org/Nos-partenaires

DOCUMENTS A TELECHARGER

Plan de la roue de rappui (pdf - 1.2 Mo)
Cliquez ici pour télécharger le pdf

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.