Home> Index de trouvailles paysannes > Récolte • Trommel pour le chanvre

Récolte • Trommel pour le chanvre

Bonjour,

voici un trommel pour le chanvre réalisé à partir d’un rabatteur de moissonneuse par Philippe Cado, céréalier et éleveur dans l’Indre-et-Loire (37).

trommel_chanvre_globale.jpg

Matériel : rabatteur de moissonneuse batteuse ( 1 m de diam), tôle perforée de bardage, moteur 0.55 kW, tube rond.

Fabrication :

Des modifications ont été apportées au rabatteur : les picots ont été ramenés vers l’intérieur et certaines des ses arêtes hexagonales ont été coupées pour faciliter l’écoulement (et sont parfois remplacées par des tubes ronds pour préserver la solidité).

La tôle de bardage fixée sur le rabatteur a été repercée en fin de rouleau pour un calibrage de la chènevotte.

La partie supportant le moteur et la transmission (en rouge, à gauche) est posée sur le châssis vert, on garde ainsi la liberté de modifier l’inclinaison du cylindre.

Une tôle découpée selon le profil du cylindre permet de séparer la petite chènevotte du reste en bout de rouleau. On y trouve aussi un ventilateur qui permet de souffler la poussière vers le tas du milieu et éviter que l’air ne soit saturé quand on vient récupérer le produit.

L’autre bout de l’axe est supporté par un palan pour le réglage de l’inclinaison, et maintenu au châssis par des cordes pour éviter le battement latéral. Le pivot se fait par un emmanchement bien graissé (suffisant pour cette vitesse de rotation).

Utilisation :

En entrée du trommel on a de la fibre et de la chènevotte (venant de la moissonneuse-batteuse). Au fur et à mesure de son passage dans le cylindre, le produit se dépoussière jusqu’à avoir en sortie de la chènevotte dépoussiérée et calibrée. La chènevotte un peu plus fine (pour enduit, et finition) passe par les trous plus gros en fin de rouleau.

Un réglage en hauteur est possible du côté opposé au moteur avec un palan (corde orange sur la photo). Cela permet de modifier l’inclinaison du rouleau en fonction de ce que l’on met dedans. Par exemple plus la marchandise est fibreuse plus on incline le rouleau pour aider l’écoulement.

Vitesse de rotation : environ 15 tr/min.

Modifications à venir :

Rajouter une séparation entre poussière et chènevotte plus fine (en fin de rouleau)Rallonger le rouleau (au moins jusqu’au bout du châssis)Rajouter un tapis roulant de la trémie vers l’entrée du rouleau pour automatiser le remplissage.Rouleau assez long pour avoir le temps de tout remuer et brasser.

A quoi sert le produit final ?

Utilisation de la chènevotte pour faire des enduits chaux-chanvre : important de ne pas avoir de poussière.

Fibre utilisée pour rénover les toitures sous les rampants en remplacement de la laine de verre (pare pluie / fibres / pare vapeur), ou cloison à la verticale, ou en enduit chaux-chanvre.

Vidéo de démonstration de l’outil :

iframe

Si vous voulez en savoir un peu plus sur la culture et la transformation du chanvre, voici une interview de Philippe Cado faite par InPACT37 le mois dernier.

Statistiques: Posté par Grégoire AP — 12 Mai 2014, 10:23 — Réponses 1 — Vus 774