Accueil > Index de trouvailles paysannes > R&D participative • [Traction Animale] Un bineuse mono-rang "NéoPlanet"

R&D participative • [Traction Animale] Un bineuse mono-rang "NéoPlanet"

Bonjour à tous !

Depuis quelques mois déjà que ce projet est lancé, il est grand temps d’en toucher un mot par ici !

Tout d’abord, de quoi parle-t-on : courant été 2016 Jérémy Fady a, au nom d’Hippothèse , proposé à l’Atelier Paysan un projet dans la continuité du NéoBucher . Il s’agirait cette fois de ré-éditer des plans pour un modèle de bineuse mono-rang de traction animale.

À ce moment, étant en service civique à l’Atelier Paysan avec pour mission "Appui à la R&D", et en parallèle en stage de fin d’études d’ingénieur mécanique, je me suis emparé du projet, dans l’idée d’en faire le sujet de mon mémoire de stage, et surtout de découvrir le milieu de la traction animale qui m’était complètement étranger.

Depuis, le projet a bien progressé, et voilà un petit historique des principales étapes et réflexions :

Été 2016 : Jérémy Fady, au nom d’Hippothèse, propose à l’AP un projet de re-conception de houes maraîchères. Il nomme notamment les modèles PlanetJR comme références, car elles sont selon lui bien équilibrées en termes de poids/rigidité/complexité/fiabilité.

Septembre : échanges sur la liste de diffusion du groupe de conception du NéoBucher, pour présenter le projet et poser quelques premières questions :

Plutôt un outil complet et adaptatif, ou plusieurs outils simples et peu chers ?

→ Plusieurs outils simples, un par configuration de dents/socs pour économiser du temps à l’utilisationDents/socs échangeables et ajustables, ou positions définitives ?

→ Puisque plusieurs outils, le réglage des dents est optionnelErgonomie du mancheron

→ Mancheron en bois, similaire à ceux d’origine. Indispensable pour le confort (absorption des vibrations)Mancheron démontable

→ Dans l’optique d’un mancheron en bois sous-traité (et donc potentiellement cher), ça peut être bien d’avoir un seul mancheron à installer rapidement sur la bineuse à utiliser. Mais seulement si le montage/démontage est très rapide (deux goupilles ...)Réglage de l’écart latéral

réglage écart.png

→ Le réglage devra se faire avec un levier (accès rapide en marche) de préférence, les autres systèmes à manivelle ou vis de serrage prennent trop de temps pour les utiliser en cours de rang.Fixation des dents

buttoirs réglage d’angle.png

→ Pour ne pas avoir à racheter tous les jeux de dents, il faut que l’on puisse monter les dents d’origine des PlanetJR sur la nouvelle. La fixation devra donc être compatible.

Il faut aussi prévoir une fixation avec un réglage d’angle, pour monter des socs buttoirs.Déport latéral du mancheron

réglage latéral mancheron.png

→ Ce réglage était présent sur tous les anciens modèles, mais comme personne n’a jugé cela très utile, on a abandonné l’idée.

La solution du réglage latéral par levier entraîne inévitablement la question du mode de verrouillage dudit levier :

Sur certains modèles de Planet, le verrouillage se faisait par des crans espacés sur le bras central de l’outil. Cependant, ce système a tendance à sauter, les crans s’usent et ne remplissent plus leur fonction.

réglage écart - crans planet.png

Pour les remplacer, on a donc envisagé les options suivantes :

Par crémaillère découpée au laser :

Détail crémaillère.png

avantages : peu d’usure

inconvénients : jeu inévitable, découpe sous-traitée et aciers durs (prix)Par fer plat cintré et percé :

Détail cintrou.png

Avantages : précision de positionnement, autoconstructible

Inconvénients : autoconstruction délicate, usurePar trous latéraux :

Détail crématrou laser.png

Avantages : Durabilité (la goupille traverse la crémillère plus un étiré de chaque côté), précision de positionnement

Inconvénients : découpe sous-traitée et aciers durs (prix), actionnement latéral (le câble et la gaine risquent de se prendre dans la végétation)

Statistiques : Posté par Rémi Dupouy AP — 09 Novembre 2016, 10:28 — Réponses 2 — Vus 30