Accueil > Index de trouvailles paysannes > Maraîchage sous couvert • [L’Atelier Paysan] : Strip-Till pour essais au GRAB

Maraîchage sous couvert • [L’Atelier Paysan] : Strip-Till pour essais au GRAB

Bonjour,

Le GRAB (Groupe de Recherche en Agriculture Biologique) d’Avignon et l’Atelier Paysan travaillent ensemble à la mise en place d’outils dans le cadre du projet SOILVEG (http://www.grab.fr/soilveg-optimisation ... s-bio-6012 ).

La demande d’outils s’est notamment portée sur un strip-till pour travailler des bandes de terre sous un couvert couché précédemment par un rouleau FACA (viewtopic.php ?f=184&t=3095 ). Les contraintes pour le strip-till sont de pouvoir semer 3 rangs à 95cm d’écart. Donc largeur minimum 2.4m en prenant en compte la largeur des éléments à monter sur le châssis. Les inter-rangs doivent être modifiables, donc la conception doit permettre un réglage des éléments sur toute la largeur de l’outil. Le choix s’est porté sur une combinaison disque coutre + dent. Suite à des essais précedemment réalisés par l’équipe du projet SOILVEG en Italie, des disques ouvreurs de grande taille étaient préconisés. Nous avons choisis un diamètre de 550, et crénelés : ils permettent une meilleure ouverture du sillon car les crénelures écartent la terre et frottent plus qu’un disque lisse, ces frottements provoquent un meilleur entrainement.

Une vue des plans de l’outil pour une vision d’ensemble :

vue générale strip-till.JPG

La construction de l’outil s’est faite en 2 temps : une bonne partie a été réalisée les 11, 12 et 13 mai à Rives, avec l’Atelier Paysan et le GRAB. Un merci à Franck pour sa participation bénévole à ce chantier ! Comme tout n’était pas finalisé, durant les mois de juin et juillet, l’outil a été transporté à Avignon où nous avons fait les dernières modification avant essais le 23 juillet.

Le châssis est constitué de tubes carrés, plus renforts pour solidifier l’ensemble (ressemblance avec de nombreux outils autoconstruits !).

Les disques coutres sont montés sur des supports rigides, pas de réglage en hauteur possible. Ils sont boulonnés à une coupelle qui est soudé sur un axe. L’ensemble est démontable, au cas-où, car les axes montés sur les paliers plats sont en butée sur une rondelle extérieure qui n’est que pointée.

Disque coutre.JPG

Les dents se doivent d’être solides ! Un bras de dent de 50*25 en acier allié a été choisi, avec 6 trous de réglage (la dent a 175mm de débattement). L’inclinaison vers l’avant (5° d’angle) se fait grâce à la chape sur laquelle elle est montée, dans laquelle les perçages sont fait avec cette inclinaison. La partie travaillante de la dent a été construite ainsi :

IMGA0747.JPG

Les discussions avant la conception avaient fait apparaître la pertinence d’une dent en T inversé pour faire de la terre avant le semis. Pour la réaliser, il a fallu composer avec plusieurs éléments, dont une pointe de charrue pour fissurer, une dent de cultivateur retaillée pour faire office d’ailettes, et de l’étiré rond de 25 pour éviter que ce ne soit le plat d’épaisseur 25 du bras de dent qui attaque violemment le sillon.

IMGA0733.JPG

IMGA0736.JPG

IMGA0742.JPG

Avec des roues de jauge pour contrôler la profondeur de travail, l’outil dans son ensemble, attelé derrière le FACA :

IMG_3066.JPG

Premiers résultats des essais : passé en combiné lors d’un deuxième passage avec le rouleau le 23 juillet (1ère destruction) donne plutôt satisfaction : pas de bourrages, largeur travaillée n’excédant pas 10 cm pour une profondeur de travail de l’ordre de 25 cm, avec soulèvement limité de la surface (2-3 cm). Il est cependant nécessaire d’enfoncer la dent le plus profondément possible pour limiter au maximum les dimensions de la bande travaillée, ce qui a été possible grâce à une humidité optimale du sol. Si on enfonce moins la dent, la bande est plus large, ce qui n’est pas souhaitable par rapport aux adventices.

Strip till sarrasin (Small).JPG

Strip till millet pois-2 (Small).JPG

Statistiques : Posté par Etienne AP — 12 Août 2015, 13:47 — Réponses 1 — Vus 397