Accueil > Index de trouvailles paysannes > Lavage des légumes • Aménagement d’un poste de lavage

Lavage des légumes • Aménagement d’un poste de lavage

Bonjour,

Voici un aménagement d’un atelier de lavage des légumes rencontré sur l’EARL Biau Courtil dans le Calvados.

Xavier, Benjamin et Arnaud sont associés sur une exploitation maraîchère en bio dans les environs de Caen. Ils travaillent sur 8 ha comprenant des légumes de plein champs et 5000 m² de serres. Ils sont aidés par un actif et demi (un à temps complet et un uniquement l’été). Les produits sont vendus sur des marchés (1/3), en magasins (1/3) et en AMAP (1/3).

Site internet de la ferme

Description :

L’atelier de lavage est composé de 3 postes : deux bacs de lavage à main et un bac de lavage rotatif.

DSCN4661 (Copier).JPG

Les bacs de lavage manuels :

Ils sont construit à partir d’un congélateur et d’une grande poubelle.

Ils sont plutôt utilisés pour laver les bottes de légumes (carottes, radis, etc).

DSCN4660 (Copier).JPG

Le bac de lavage rotatif :

Il a été construit à partir d’une bétonnière électrique. Les pales intérieures ont été coupées et remplacées des fers ronds sur lesquels est fixée une grille (poche à huitres). L’eau est apportée sous pression par un tuyau fixé sur un bras articulé au dessus de la bétonnière. La grille permet de réaliser un léger brossage des légumes durant la rotation.DSCN4657 (Copier).JPG

Ce bac rotatif est utilisé pour les légumes en vrac et les racines (betterave, radis noirs, etc.). Pendant la durée du lavage (env. 3 min), l’utilisateur peut travailler sur un autre poste de lavage.

Coût du dispositif : une bétonnière d’occasion + 50 euros de ferraille.

Note : la rotation originelle de la bétonnière est idéale pour le lavage des légumes.

DSCN4659 (Copier).JPG

Évacuation des eaux usées :

Ces 3 postes de lavages sont reliés à un canal d’évacuation, qui passe par un puits de décantation avant d’atteindre une mare. Le puits (1,5 m) permet de recueillir les boues de lavage. Il est curé deux à trois fois par an à l’aide d’une truelle.

Astuce pour la manutention des légumes :

Le transport des légumes se fait essentiellement sur palettes. L’atelier de lavage et les chambres froides sont situés de plein pied, ce qui facilite la circulation du lève-palette. Pour stabiliser les caisses lors des déplacements, Arnaud a mis au point des serre-caisses (tendeurs + cornières plastiques) positionnés à mi-hauteur de la pile.

DSCN4656 (Copier).JPG

Une passerelle de déchargement en béton a été mise en place pour charger ou décharger la camionnette directement avec le lève-palette.

DSCN4655 (Copier).JPG

Scan-AP_20150916_123706.jpg

Statistiques : Posté par Marin@AP — 16 Septembre 2015, 10:49 — Réponses 0 — Vus 241