Accueil > Index de trouvailles paysannes > Général • Case à veau évolutive

Général • Case à veau évolutive

Sur la ferme de la Chape noire

Louis-Pierre est un éleveur de vache laitière, passé en bio depuis 5 ans. Louis-Pierre a mis au point un système de case à veaux qui évolue avec la croissance des veaux.

Le principe est très simple : dans un ancien bâtiment porcin, il a organisé 5 cases à veaux dont la surface peut être doublée très facilement. Au cours des premiers mois après vêlage, les veaux restent dans un espace plus restreint, avec des cornadis petites tailles. Les cases sont côte à côte et pour les agrandir, il suffit d’enlever le cornadis petite taille. Le couloir d’alimentation devient l’extension de chaque cases, et une dépassée de toiture abrite la zone d’alimentation des extensions.

Cette autoconstruction est un exemple ergonomique et fonctionnel d’un agencement approprié à une tâche particulière du métier.

entrée.jpg

•Historique :

oNature de l’exploitation et surfaces : 50 ha pour 40 vaches laitière (et leur génisses et veaux)

oCommercialisation : vente du lait à Bio Lait (circuit long)

oBesoin initial : création d’un système ergonomique et fonctionnel en réponse à une tâche précise.

oClef de détermination : confort et adaptation de l’animal dans un seul lieu

oBâtiments existants : ancien bâtiment pour l’élevage porcin

•Autoconstruction :

oCoût global : l’installation du système n’a rien coûté si ce n’est le prix d’achat des cornadis. Pour info : un cornadis 8 veaux = 350 €

oSuperficie totale : 140 m², soit 12 m² par petite case et 24 m² pour une grande case.

oParticularités :

−Cornadis sur fourreaux amovibles

schéma et photo.jpg

•Système :

oLouis Pierre a mis au point son système qu’il n’a pas changé depuis 3ans.

oDans chacune des cases, 4 veaux peuvent grandir (avec le label bio)

o1ère étape : 4 mois (août à novembre)

−Vêlage début août.

−Dans ce système, les veaux ne sont pas élevés sous la mère.

−2 jours alimentation au biberon

−Puis alimentation au sceau

o2ème étape : 3 mois (décembre à février)

−Agrandissement de l’espace (enlever les cornadis petite taille et ajouter des séparations) : passage de 12 m² à 24 m²

−Apprentissage de l’électricité à la stabulation puis la saison des pâtures est là (mars)

−La dépassée de toiture abrite le fourrage à l’extérieur

oInconvénients : Abreuvoir dans le fond ce qui oblige à traverser la case pour les nettoyer.

oNettoyage : passage au racloir

Statistiques : Posté par jonas — 20 Octobre 2015, 07:55 — Réponses 0 — Vus 172