Dahu

Dahu

Depuis la première rencontre avec les viticulteurs du St Joseph en Ardèche fin août 2014, le projet de concevoir un outil pour le travail du sol dans les vignes en devers a bien avancé. Petite rétrospection sur les premiers pas du Dahu !

CLIQUEZ POUR TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES VERSIONS DES PLANS

"Tu t’es vu quand Dahu ?"

Cela fait maintenant 2 ans que l’Atelier Paysan accompagne un groupe de viticulteurs du Saint Joseph en Ardèche, afin de concevoir un outil pouvant travailler sur deux demi-rangs de vignes et dont les réglages en bout de champ puissent se faire aisément voire sans descendre du tracteur.
Le nom de Dahu est inspiré de sa capacité à travailler dans les vignes en travers des pentes.
Dans cet article, vous retrouverez l’histoire et l’évolution de cet outil, ainsi que les principes de son fonctionnement.

[Chroniques de la naissance du Dahu]

L’histoire a commencé en août 2014, par une cogitation dans les vignes et autour d’une table, pour élaborer les premières pistes de travail.

Des phases de pré-prototypages ont permis d’affiner les choix et de voir ce qu’il était possible de construire pour répondre aux besoins et envies des uns et des autres.

Les réflexions ont progressé et évolué : le groupe de travail est passé du papier quadrillé...

...aux vues solidworks pour les premières épures

Les plans ont ainsi bien évolué : on est d’abord allé vers ça… puis diverses modifications ont eu lieu.


Tout le monde étant à peu près d’accord, il était temps de passer à la construction du premier Dahu ! C’est ainsi que dix stagiaires et deux techniciens de l’Atelier Paysan se sont activés pendant trois jours pour construire le premier Dahu dans les atelier de Valence Atelier Libre au mois de février 2015.

Mais toujours avec efficacité et bonne humeur !

Les heures de boulot ont payé : on est arrivés à un premier résultat très intéressant !

Mais pas de répit pour les braves : l’outil était loin d’être fini ! Le groupe a continué les essais, les réglages et les modifications pour rendre l’outil utilisable. Cependant, il reste encore du chemin à faire pour avoir un outil encore plus efficace et facile à maîtriser.

_
Ici, une vue des étoiles de binage qui sont utilisées sur l’outil. Comme vous pouvez le voir ici, elles s’adaptent facilement sur d’autres supports. Si vous êtes intéressés, vous pouvez trouver les plans de ces étoiles en cliquant ici.
_


Vue arrière avec le gouvernail et les butées de fin de course des extensions latérales

[Principes du fonctionnement du Dahu]

Le Dahu est un outil conçu pour travailler les vignes en dévers, comme c’est le cas dans le St Joseph. Il est équipé de 7 fonctions hydrauliques doubles effets pour gérer manuellement ou automatiquement les différents accessoires. Le bâti double est actionné par 2 vérins. Ceux-ci sont gérés par deux interrupteurs "fin de course" pour choisir l’ouverture maximale du bâti, et par deux palpeurs pour suivre au plus près les rangs de vignes. Les dents, disques et étoiles travaillent ainsi toujours au plus près du cavaillon, et ce sans mobiliser en permanence l’attention du conducteur.

Les deux paires de disques sont orientables indépendamment pour diriger la terre là où c’est nécessaire. Il s’agissait d’une des premières exigences du groupe de viticulteur pour éviter la descente de la terre.
Les étoiles en caoutchouc recyclé sont montées sur trois axes réglable en orientation et en rigidité grâce à des ressorts permettant de s’adapter à (presque) toutes les situations agronomiques ou de plantations.
La roue de jauge arrière est équipée d’un grand disque servant de "safran" pour maintenir le Dahu dans le milieu de l’allée, malgré les dévers et la poussée des disques. Ce "gouvernail" est contrôlé par un vérin équipé d’un freineur permettant un contrôle tout en douceur de la direction.
Le bâti principal est articulé au niveau du triangle pour permettre de compléter le relevage de l’outil, et ainsi limiter son encombrement en bout de parcelle, lors des changements de rangée.
Ce bâti est également assemblé au triangle par l’intermédiaire d’un parallélogramme pouvant, grâce à un vérin double effet, déporter tout l’outil de 15 cm à gauche ou à droite. Cela permet de se sortir d’un mauvais pas de travers en évitant d’avoir à réaliser 36 manœuvres.
Pour compléter ce dispositif, le Dahu est équipé de petites dents de vibro qui facilitent le travail des disques et de dents de herse qui fignolent le boulot en fin de passage ; le tout étant réglable à souhait.

Les plans libérés présentent des modèles d’étoiles qui diffèrent de celles que vous apercevez sur les photos et les vidéos. Nous avons désormais opté pour des paires de doigts qui composent l’étoile. Ce système facilite sa réalisation, son entretien et le recyclage de différents matériaux conformes aux exigences de ce contexte d’utilisation.

Mais ce Dahu est encore largement perfectible ! Il gagnerait à évoluer pour permettre une conduit plus sereine, alors à vos idées et propositions !

Aventure à suivre...

Si vous voulez suivre l’évolution du projet, un sujet sur le forum est dédié à cet outil :
http://forum.latelierpaysan.org/viewtopic.php?f=171&t=3045

Documents à télécharger

Plans du Dahu (pdf - 2.5 Mo)
Cliquez ici pour télécharger le pdf

Soutien

Ces travaux ont bénéficié du soutien de la Région Rhône-Alpes et de l’Union européenne

LICENCE LIBRE

L’ensemble de cet article, des explications, des photos et des plans livrés sont accessibles à tous. Ils sont diffusables et modifiables à condition que vous mentionniez la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan), et que vous apposiez sur tout document reprenant ces éléments la même licence utilisée par nos soins, à savoir la Creative Commons BY NC SA.