Accueil > Index de trouvailles paysannes > Bois • Camion Broyeur

Bois • Camion Broyeur

Roger Béziat et son frère sont céréaliers dans la Haute Garonne sur 170ha.

Ils sont en non labour depuis 1989, expérimentent en non travail du sol depuis 2002 des rotations sur 6 ans (sorgho, pois chiche, Col, Blé tendre, Pois protéagineux, Blé Dur) et des couverts d’intercultures.

Ils essaient depuis 2010 10 ha d’agroforesterie.

Vente : Il y a chaque année 20 à 30ha de chaque culture ce qui permet de sécuriser le revenu sur les fluctuations de prix et aussi les cultures car il n’y a pas d’irrigation.

Sols : Argilo Calcaire sur 50cm avant la roche mère, terre sensible à l’érosion (Coteaux entre 15 et 25% de pente)

Groupe de recherche : Roger a travaillé avec le réseau agriculture de conservation pour affiner ses méthodes.

Outil

Présentation de l’outil :

Sur ce camion plateau (Renault BB80) le coffret de chantier a été remplacé par le broyeur. Les ridelles ont été rehaussées pour contenir les déchets.

Il est disponible à la location (prix selon le temps de broyage et kilométrage) aux particuliers et professionnels des alentours

Roger et son frère ont mis en place la récupération des déchets de taille sur la commune. Moyennant un forfait annuel les déchets peuvent être déposés à toute heure. Le forfait permet d’amortir le broyeur et la manutention.

Les avantages pour les artisans locaux et mairies sont multiples : économie de trajet, de cout de dépôt, et pas de limite de temps de dépôt ce qui permet de finir les chantiers sans contraintes de temps.

Pour la ferme cela fait un apport carbone et un paillage très important au système cultural (cf le semoir de Roger ).

_AXP8589.jpg

Avantages :

Cela permet d’économiser plusieurs choses : la manutention des déchets, la nécessité d’un véhicule auxiliaire pour conduire la benne.

Un permis remorque n’est pas nécessaire alors que la plus part des broyeurs équivalents sont sur remorque de plus de 750kg (donc permis nécessaire).

Ergonomie :

La position et le bec de la goulotte ont été motorisés (moteur de portail)

La benne est basculante.

Construction

Cout et temps

Le broyeur correspond à la plus grosse dépense 13 000€

Camion d’occasion 1500 €

Aluminium déclassé

Pliages pour la benne 500€

Matériel :

Le broyeur a un réservoir indépendant mais le démarreur est relié à la batterie du camion, avec 9cv de puissance il permet de broyer jusqu’à 7cm de diamètre.

Les ridelles sont en aluminium pour garder le maximum de charge utile (800kg équivalent 4m^3 de déchets). La ridelle arrière est sur charnière en haut de la porte. Les crochets (en bas de la porte) sont libérables depuis le poste de commande de la benne.

_AXP8588.jpg

_AXP8587.jpg

Statistiques : Posté par Axel AP — 27 Novembre 2014, 07:48 — Réponses 0 — Vus 439