Home> Index de trouvailles paysannes > Biogaz • Compost et Biogaz de broussaille

Biogaz • Compost et Biogaz de broussaille

Bonjour, voici un lien qui décrit l’installation de Jean Pain.

Jean Pain était un autodidacte, inventeur d’un système de production d’énergie autonome, sans impact sur l’environnement (bilan carbone nul). Il démontrera la possibilité d’extraire de l’énergie thermique par contact avec la masse en fermentation et produira du “bio gaz” à partir de matières fortement ligneuses

La cuve en acier au milieu du BRF est rempli de matières fermentescibles. Celle-ci est chauffée par la chaleur produite par la fermentation du BRF, ce qui à pour but d’accélerer le processus, et donc la quantité de méthane.

Sur cette cuve on voit un enroulement de tuyau. L’eau qui circule à l’intérieur est elle aussi chauffée par la fermentation du BRF. Alimentant l’habitation en eau chaude.

Pour le stockage du gaz le système est très simple. Pour stocker le méthane en bouteille il faut le rendre liquide, et pour le liquéfier il faut le refroidir à -160 degré. Et pour le refroidir à cette température il faut de l’azote liquide, donc c’est pas gagné.

Jean pain utilisait des grosses chambres à air, ce qui évite toutes ces contraintes, c’est simple et peu chère.

http://bonne-eau-bonne-terre.over-blog. ... 40761.html

Beaucoup d’entre vous on déja dû entendre parler de lui. Perso je suis fan.

Jean Pain.png

Ensuite d’autres applications peuvent se greffer. Par exemple un systeme de chauffage pour les serres avec des radiateurs.

Le système du thermosiphon est parfait pour les radiateurs.

Thermosiphon.png

L’eau, d’abord froid, passe dans le ballon, puis, une fois chauffée, va naturellement monter vers le radiateur. En se refroidissant, elle va naturellement redescendre vers le ballon. Et ce processus s’entretient indéfiniment.

La technique est rudimentaire. Tout se fait par la circulation de l’eau, qui se meut d elle même selon les variations de température. Elle est donc imparable ! Les pannes et dysfonctionnement son quasi-impossibles (il n’y a pas de pompe donc pas d’électricité), et la durabilité du système est très grande.

La seule contrainte que demande l’installation est de placer le radiateur d’eau au dessus du ballon, de sorte que le mécanisme que nous venons d’évoquer fonctionne bien.

Ci dessous un schéma d’un panneau solaire. Beaucoup utilisent encore le système de thermosiphon.

thermosiphon solaire.png

Tous les appareils comme les cuisinères, les chauffe eaux gaz, sont prévus pour fonctionner au gaz de ville, donc au méthane.

Jean Pain à même fabriqué son groupe électrogène à partir d’un moteur 4 temps d’une auto.

Quelques modifications sont nécessaires mais rien de bien compliqué sur les moteurs à carburateur de l’époque.

Vous avez surrement vu des élevateurs fonctionner avec une bouteille de gaz , c’est exactement le même principe. De plus après le premier choc pétrolier, beaucoup de véhicules furent équipés au gaz propane.

Le GPL est un mélange qui varie selon les pays et les saisons entre 40/60 et 60/40 de Butane et de Propane. Alors inutile de dire que ça fonctionne au méthane.

Pour un groupe électrogène c’et beaucoup plus simple ont ne demande pas de variation du régime moteur.

Voici une vidéo de Jean Pain.

http://www.dailymotion.com/video/xx16aj ... ?start=101

Le journaliste lui demande si il y aurait assez de broussaille pour alimenter tout le monde.

Biensur que non, ça ne remplacera pas le pétrole. Mais comme dans un des mes sujets sur l’huile végétale, je parle d’installations individuelle, ou un petit collectif. Le problème est que l’on recherche un remplacant du pétrole alors que ça serait possible avec des centaines de possibilités.

Statistiques: Posté par Fred-V — 06 Février 2013, 12:15 — Réponses 8 — Vus 27086