Home> Index de trouvailles paysannes > Bâtis autoconstruits • Rénovation et chambre d’hôte

Bâtis autoconstruits • Rénovation et chambre d’hôte

L’autoconstruction présentée dans cet article témoigne qu’un projet de bâtiment évolue constamment. Initialement prévu comme une maison d’habitation principale en 2006, la restauration / construction de cette maison a changé de destination lorsque Jérôme s’est installé en agriculture en 2013. Depuis, l’idée est lancée : finir cette grande demeure pour ouvrir un accueil à la ferme dont la cuisine serait alimentée par les produits de la ferme.

Pour autant, c’est en 2002 que Jérôme a commencé à construire. A l’époque, c’était une grande ferme en L qui s’approchait de l’état de ruine. Il a décidé d’en garder qu’une partie et de reconstruire le corps principal. Environ la moitié du bâtiment est dédié à l’activité agricole (deux grandes granges) et l’autre attend d’être investie.

panorama extérieure.jpg

•Historique :

oContexte : Jérôme installe son exploitation agricole bio en 2013. Le bâtiment qu’il construit change alors de destination : la création d’une chambre d’hôte avec la revalorisation des légumes en restauration.

oNature de l’exploitation et surfaces : bio, maraîchage sur 15 ares (déboisée et aménagé en jardin maraîcher). Tout le travail légumier est produit à la grelinette et au motoculteur (cf article sur le motoculteur). En parallèle, 70 ares cultivées en lentilles, oignons et pommes de terre.

oValorisation des produits : vente directe, marché bio, amap.

oBesoin initial : habitation et auberge / chambre d’hôte.

oClef de détermination : esthétique, en autoconstruction.

oPC : fait par un archi

compos extérieur.jpg

•Construction : rénovation

oCoût global : difficilement estimable : 400 000 €

oSuperficie totale : plus de 300 m²

oChoix constructifs :

−Structure : béton en parpaing

−Couverture : tuile

−Encadrement de fenêtre : pierres de taille

−Isolation : 80 cm laine de verre

−Poutres lamellées / collées

−Deux voûtes en pierres sèches dans la salle de vie.

oProgramme : 3 ou 4 chambres d’accueil, sdb, cuisine et pièce commune.

compos intérieur.jpg

•Autoconstruction : totale

oDébrouille : à l’aide d’une pelle mécanique, Jérôme a pu décaisser et préparer tout le chantier. La pelle lui a aussi permis de désoucher les arbres sur la partie cultivée aujourd’hui.

oAccompagnement d’un professionnel : les poutres en toiture ont été posées avec l’aide d’un charpentier pro (avec une grue).

panoramique intérieur.jpg

•Usage :

oOrganes internes :

−Grange 1 : chaufferie, stockage froid, garage tracteur, stockage de matériel...

−Grange 2 : vente directe à la ferme, Atelier, Silo à grain

−4 ou 5 chambre d’hôte

−Cuisine

−Salle commune et restauration

−Sdb

−cave

panorama extérieure 2.jpg

•Si c’était à refaire !

oChoix de matériaux plus écologiques

ALLER PLUS LOIN...

Motoculteur fait par Jérôme

Statistiques: Posté par jonas — 03 Novembre 2015, 13:34 — Réponses 0 — Vus 169