Accueil > Index de trouvailles paysannes > Bâtis autoconstruits • Les autoconstructions lors d’une installation maraîchère

Bâtis autoconstruits • Les autoconstructions lors d’une installation maraîchère

Sur la ferme du GAEC Rhubarbe...

Grégory et Guillaume se sont fraichement installés ensemble en 2014, sur une ancienne exploitation céréalière. Rendre ces terres utilisables pour une ferme en maraîchage biologique fût un bon défi de départ... et l’ambition ne leur manque pas. Aménagement du système d’irrigation, montage des serres de culture et d’une serre à plant, construction d’un bâti agricole, construction d’un poulailler et d’un box pour leurs ânes, installation des parcs... Bref, il y a matière à autoconstruire !

Dans cette configuration de type tabula rasa, tout était à faire, certes, mais cela permis d’installer une ferme au goût des personnes qui cultivent et d’optimiser les coûts d’installation. Sur ces 7 ha, ils ont choisi une disposition centrale de leurs outils bâtis (serre à plant et bâti) de sorte que les terres cultivées, les poulaillers et le parc des ânes gravitent autour de cet îlot. Le bâti fini sera aménagé en lieu de vente, de stockage, de conditionnement des légumes, lieu de vie aussi... C’est donc un endroit clefs de la vie de la ferme dont la structure a été levée en 4 jours cet été. En voici une bribe d’histoire...

serre à plant habillée.jpg

•Historique :

oContexte : Guillaume et Grégory travaillaient ensemble depuis quelques années déjà. Avec la DJA, le soutien des autres paysans et une grande motivation pour trouver du foncier, ils ont réussi s’installer sur ces terres bien exposées qu’ils espérèrent agrandir plus tard avec quelques parcelles attenantes.

oNature de l’exploitation et surfaces : maraîchage bio et 40 poules pondeuses. Traction animale avec deux ânes. Quelques arbres fruitiers plantés récemment. Le tout sur les 7 ha disponibles.

oBesoin initial : installation complète en GAEC

oClef de détermination : plan et disposition central des outils de culture ; minimisation des coûts d’installation

oConception du bâtiment agricole : Clef de détermination : polyfonctionnel, écologique, autoconstruction

oInauguration du bâtiment : hivers 2015

composition bâti agricole.jpg

•Construction : neuve

oCoût global : 2 000 € pour la couverture ; 3 000 € bois de structure ; 2 000 € pour le charpentier = 12 – 15 000 € au total fini, bardé, avec menuiseries.

oSuperficie totale : 108 m²

oChoix constructifs :

−Structure : bois, charpente à entrais retroussé

−Couverture : bac acier

−Sol : futur dalle

−Isolation : une des trois travées sera isolée en paille enduit terre.

−Fondation : plots de béton

oTemps : 4 jours de montage de la structure / prévoir l’hiver pour faire les finitions, le dallage, et la travée isolée et enduite...

oConception : la conception structure a été réalisée par le charpentier.

oParticularités :

−Choix énergétique (en projet) : en recherche d’une solution technique (panneau photovoltaïque, aérovoltaïque, éolienne ??)

−Réemploi & récupération : les poteaux en chêne ont été récupérés, les fenêtres et les portes

−Récupération des eaux de pluie dans deux grandes cuves enterrées derrière le bâtiment.

oDéfauts constructifs : le projet de faire un étage sous les comble (grenier de séchage et stockage est venu remettre en question la dimension de l’entrait bas qui est sensé soutenir le plancher...

•Autoconstruction : partielle

oAccompagnement d’un professionnel : un charpentier (ami) a prêter main forte sur la conception et le montage de la charpente

Bâtiment agricole.jpg

•Usage :

oOrganes internes :

−Chambre de stockage sans groupe froid : 35 m²

−Bureau, espace de vie et lieu de vente : 35 m²

−Circuit de lavage et conditionnement des légumes : 35 m²

−Mezzanine de stockage et séchage des oignions et ails.

oErgonomie :

−Zone de transpalette et diable

−Quai de chargement et déchargement

−Rampe d’accès

oDéfauts majeurs :

−l’usage de la mezzanine sera certainement limité par la hauteur sous toiture et l’encombrement de la charpente.

−Une avancée de toiture sera probablement nécessaire pour le confort du travail lors des chargements et déchargement (au-dessus du quai)

clavreul disposition de la ferme.jpg

•Box pour les ânes

oSuperficie totale : 37 m² divisé en deux parties

oChoix constructifs :

−Structure : bois

−Couverture : bac acier

−Fonction avec plot de béton

−Bardage bois vertical

oUsage pour deux ânes

−Une partie est dédiée au stockage du fourrage ; l’autre est une aire paillée

oParticularités :

−Récupération des eaux de pluie dans deux grandes cuves enterrées derrière le bâtiment.

composition box ânes.jpg

•Poulailler et système de rotation des parcs

oLe poulailler :

−Structure : bois

−Couverture en tôle

−Plancher : grille

−Pondoirs : sur deux hauteurs, avec ouverture extérieure,

−Bardage

oLe parc : Il se compose de quatre surfaces : 3 sont cultivées en légumes et une en engrais verts, le tout en rotation. Les poules ont accès aux parcs en fin de culture.

oL’allée centrale : Le parcours qui achemine les poules aux différentes zones est une allée centrale simplement enherbée. Il serait intéressant d’enrichir cette allée en la plantant d’arbre fruitier de sorte que les poules soient couvertes (des buses et du soleil).

composition poulailler.jpg

ALLER PLUS LOIN...

Au sujet de leur installation :Gaec Rhubarbe

Document technique très riche sur la construction bois et la charpente :

Poulaillers mobiles : Charles et son poulailler sur essieux et Chicken caravan

Néo bucher : le nouvel outil autoconstruit de la traction animal !

Autres bâtiments en structure bois convenant au maraîchage

Bâtiment simple pour maraîcher

Hangar temporaire ou permanent en ballot de foin

Statistiques : Posté par jonas — 20 Octobre 2015, 07:23 — Réponses 0 — Vus 244