Accueil > Index de trouvailles paysannes > Bâtis autoconstruits • Bâtiment de stockage et scierie mobile

Bâtis autoconstruits • Bâtiment de stockage et scierie mobile

Sur la ferme de Francon...

Sur la ferme d’Edouard a émergé un petit bâtiment autoconstruit pour le stockage du matériel maraîcher, fait de récup’ et du bois de peuplier débité sur place par une scierie mobile. Le but de cet espace couvert d’environ 60m² était d’héberger les outils utilisés pour le maraîchage et de stocker le matériel de culture (voiles, filets...), le tout sans trop de frais et donnant une touche esthétique en harmonie avec le bâti de la ferme. L’objectif a été rempli, mise à part l’entraxe trop court entre les poteaux qui ne permettent pas d’entreposer de grands outils.

La petite ferme maraîchère, installée depuis 2002 dans le magnifique hameau de Francon, la petite ferme produit des légumes bio sur environ 1,2ha et commercialise en circuit court. Ils reçoivent tout le monde à bras ouverts via le réseau d’Accueil Paysan. Le projet initiale destiné ce bel endroit à vivre sur le chemin de la polyculture, avec l’intention d’installer un éleveur bovin, une ferme équestre, un gîte et une auberge. Finalement, seul le projet agricole de maraîchage est sorti de terre. L’installation fût très progressive, notamment accompagnée par l’association DASA (développement de l’animation sud Auvergne). Aujourd’hui, le maraîchage suit son court et déjà l’idée d’un nouveau bâti est en discussion...

panorama commenté copie.jpg

•Historique :

oNature de la production : maraîchage sur 0.5ha et culture légumière de plein champs (non irrigable) sur environ 0.7ha

oCommercialisation : vente directe à la ferme, 2 marchés, une biocoop

oClef de détermination du bâtiment : peu de frais, besoin de stockage, esthétique en harmonie avec le reste

oConception : autoconception

détails de charpente.jpg

•Construction : neuve

oCoût global : environ 500 €

oSuperficie totale : 5x12m = 60m²

oChoix constructifs :

−Fondation : plot béton

−Structure poteaux et charpente mono-pan en bois

−Couverture : panneaux en fibrociment recouverts de tuile

−Bardage : horizontal en plateaux de peuplier

oRécupération & scierie mobile :

−Les tôles en fibrociment ont été récupérées et n’ont rien coûté.

−Tout le bois est issu de peuplier que la commune a fait abattre à proximité par une entreprise d’insertion. La ferme a récupéré quelques grumes et a fait venir un ami scieur pour débiter les sections nécessaires à la construction. Donc le bois n’a couté qu’un « prix d’ami » pour le sciage.

oAutoconstruction partielle : Le seul lot de construction qui a été fait par une entreprise (hormis le sciage) a été la maçonnerie. 10 plots béton sur un hérisson accueillent les platines métalliques pour fixer les poteaux.

oSi c’était à refaire ?

−Les proportions et la superficie du bâtiment convienne tout à fait à son usage et son emplacement.

−Edouard a un gros regret sur la récupération des panneaux fibrociment car, hormis les raisons écologiques, l’eau de pluie a tendance à ruisseler en sous toiture et mouiller le matériel.

−L’entraxe de 3m entre chaque potaux ne permet pas d’entreposer des outils larges. Ces 3m semblaient suffisant car les outils concernés d’excédent pas cette côtes. En revanche, l’espace pour faire le créneaux n’a pas été pris en compte.

vue de côté copie.jpg

ALLER PLUS LOIN...

Hangar simple pour maraîchage

Notion de charpente : Lexique de la charpente

Autres initiatives avec une scierie mobile : polyfonctionnalité d’un bâtiment agricole & locale de vente

Statistiques : Posté par jonas — 31 Mars 2016, 09:47 — Réponses 0 — Vus 235