Accueil > Index de trouvailles paysannes > Autres • Adaptation d’un four gueuloir

Autres • Adaptation d’un four gueuloir

Jean Jacques Garbay est polyculteur dans le gers

Une ferme avec une diversité de production : maraichage, fromagerie, volaille, atelier four à pain, et ceréales/fourage pour les besoins des élevages

Vente : marchés et Biocoop pour les volailles des fêtes, ils espèrent pouvoir passer en vente à la ferme.

Voici une adaptation des fours gueuloirs mis en place sur la ferme de Jean Jacques Garbay pour lancer un atelier pain.

Le principe d’un four à gueuloir est le suivant, le foyer est à l’avant du four et une pièce en fonte diffuse les flammes dans le four pour le chauffer. Cela pose deux inconvénients : l’entrée des aliments se fait au même endroit que le bois et on dois manipuler la pièce en fonte (chaude et lourde) pour enfourner les pains.

Pour contourner ces contraintes, jean jacques et son collègue ont séparé le foyer de l’entrée, ainsi le bois et la chauffe se fait à l’arrière du four et la rentrée des pains à l’avant. Il y a donc plus de problème de salissure par le bois ni de pièce chaude à manipuler.

Le four est fait avec des briques réfractaires assemblées à l’argile, l’inertie thermique est faite avec de la briquette pilée et l’isolation en vermiculite (argiles expansées) donc le four est intégralement démontable.

_AXP7065.jpg

La porte d’entré sera controlée avec un câble sur une poulie

_AXP7073.jpg

De part et d’autre de la porte il y a de petites ouvertures pour passé une lampe torche pendant que on regarde par la porte pour voir la cuisson du pain

_AXP7071.jpg

La pression de poussé des briques est reprise par des fers plats tout au long du four.

_AXP7079.jpg

L’évacuation des fumées se fait par l’avant donc les flammes traversent le four et comme la flèche du four est très faible (10cm) la chauffe est bien uniforme. Le réglage du tirage se fait par deux tirettes en métal qui gère l’évacuation des gaz.

_AXP7078.jpg

_AXP7085.jpg

Le foyer à une porte en métal isolé avec une épaisseur de béton réfractaire (moulé puis boulonné), il y a des entrées d’air auxiliaires au dessus du foyer.

_AXP7096.jpg

_AXP7091.jpg

_AXP7099.jpg

Statistiques : Posté par Axel AP — 16 Septembre 2014, 17:21 — Réponses 0 — Vus 493